•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

T.-N.-L. : le parc du Gros-Morne pourrait perdre son titre de patrimoine mondial de l'UNESCO

Parc national de Gros Morne, Terre-Neuve

Parc national de Gros Morne, Terre-Neuve

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'UNESCO surveille de près un projet de fracturation hydraulique près du parc national de Gros Morne, à Terre-Neuve.

L'entreprise Black Spruce Exploration prévoit utiliser cette technique près de Sally's Cove et dans d'autres régions autour du parc.

Il y a certaines inquiétudes, que ce projet puisse avoir des impacts sur la valeur exceptionnelle du site.

Une citation de :Guy Debonnet, chef d'unité au Centre du patrimoine de l'UNESCO

L'UNESCO a contacté Parcs Canada à ce sujet. L'organisme des Nations unies suit de près les études environnementales pour ce projet.

« On a demandé au gouvernement s'il prévoit toutes les mesures nécessaires pour évaluer les impacts et de nous soumettre ces études avant qu'une décision soit prise », ajoute M. Debonnet.

La Société pour la nature et les parcs du Canada aimerait voir l'implantation d'une zone tampon, protégeant le parc.

Un représentant de la compagnie Black Spruce Exploration a affirmé qu'il aimerait avoir une discussion avec l'UNESCO pour parler des impacts de leur projet sur le parc national du Gros Morne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie