•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CCN confirme le choix de l'île Kettle pour la construction d'un nouveau pont

La CCN recommande le corridor de l'île Kettle pour la construction d'un nouveau pont.

La CCN recommande le corridor de l'île Kettle pour la construction d'un nouveau pont.

Photo : Google Maps

Radio-Canada

La Commission de la capitale nationale (CCN) a confirmé, mardi matin, le choix du corridor de l'île Kettle pour la construction d'un nouveau pont interprovincial. Selon l'organisme fédéral, il s'agit du meilleur choix possible parmi les options étudiées.

Le nouveau lien routier reliera la promenade de l'Aviation, à Ottawa, et la montée Paiement, à Gatineau. La CCN étudiait aussi les corridors de l'île Lower Duck et de la baie McLaurin, mais ceux-ci ne sont pas recommandés.

En tout, les consultants ont évalué 58 critères différents dans les domaines de la circulation et des transports, des coûts, de l'économie, de l'environnement naturel, social et culturel, entre autres.

La CCN privilégie le corridor de l'île Kettle pour la construction d'un nouveau pont interprovincial.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La CCN privilégie le corridor de l'île Kettle pour la construction d'un nouveau pont interprovincial.

Les conclusions de l'étude démontrent que le corridor de l'île Kettle est celui qui réduit le plus la circulation en général au centre-ville d'Ottawa et qui fournit « le plus grand potentiel de développement économique ». De plus, ce corridor se conforme aux plans officiels des deux villes et serait le moins coûteux à construire, à exploiter et à entretenir.

Par contre, le document stipule que le corridor de l'île Kettle aura le plus de répercussions sur la communauté.

La coentreprise Roche-Genivar doit compléter le processus d'évaluation environnementale et les rapports d'examen d'ici l'automne. La CCN croit pouvoir recevoir les autorisations environnementales requises vers la fin de 2014.

Des séances de consultations publiques auront lieu à Ottawa et à Gatineau à la fin du mois, soit le 27 mai à Ottawa, au Centre Shenkman d'Orléans, et le 30 mai à la Maison du citoyen, à Gatineau.

La nécessité d'un nouveau pont interprovincial a été confirmée par la CCN lors de la première phase de l'étude publiée en janvier 2009.

Le directeur de la planification de la capitale à la CCN, François Lapointe, souligne que le nouveau pont servira, entre autres, à désengorger le centre-ville d'Ottawa, dont l'avenue King-Edward.

Si on ne met pas en place une nouvelle infrastructure, la circulation de camions va augmenter.

François Lapointe, directeur de la planification de la capitale à la CCN

M. Lapointe estime que le nombre de camions lourds au centre-ville augmentera de 60 % d'ici 2031 si aucun pont n'est construit.

Un pont à six voies

Les consultants ont également élaboré des recommandations techniques pour la construction du pont. Ils suggèrent un pont à six voies, soit trois dans chaque direction. Deux voies pourraient être utilisées pour la circulation et la troisième sera réservée pour le transport en commun.

L'étude recommande aussi la construction de sentiers pour les piétons et les cyclistes de chaque côté du pont.

La conception visuelle du pont sera développée dans une autre phase du projet.

Un échéancier d'ici huit ans

M. Lapointe croit que la construction d'un nouveau pont à la hauteur de l'île Kettle est possible dans un échéancier de cinq à huit ans. Il souligne toutefois qu'il faudra une volonté politique et une mobilisation de tous les niveaux de gouvernement, ce qui pourrait être difficile.

De nombreux citoyens et élus des deux côtés de la rivière des Outaouais s'opposent quant à eux au choix du corridor de l'île Kettle.

Ottawa-Gatineau

Société