•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commission Charbonneau : le DG de Laval pourrait témoigner en non-publication

Le directeur général de la Ville de Laval Gaétan Turbide, et le directeur général adjoint, Jean Roberge.

Le directeur général de la Ville de Laval Gaétan Turbide, et le directeur général adjoint, Jean Roberge.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le témoignage que le directeur général de Laval Gaétan Turbide livrera la semaine prochaine à la commission Charbonneau pourrait être frappé d'une ordonnance de non-publication. Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a déposé une requête à ce sujet jeudi après-midi.

La requête en ordonnance de non-publication préventive est cependant contestée par les médias. L'affaire a été prise en délibéré par la commissaire France Charbonneau, qui n'a pas annoncé quand elle rendra sa décision. 

M. Turbide et son directeur général adjoint responsable des services aux citoyens, Jean Roberge, ont été officiellement suspendus de leurs fonctions lundi par le conseil municipal de Laval.

Les deux hommes appelés à comparaître à la commission Charbonneau avaient eux-mêmes déclaré au maire qu'ils seraient inaptes à reprendre leur travail après leur témoignage.

MM. Turbide et Roberge sont identifiés comme co-conspirateurs dans l'acte de dénonciation déposé contre le maire Vaillancourt et 36 autres accusés au terme de l'opération Honorer, menée ce matin à Laval. Ils ne font cependant face à aucune accusation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !