•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Italie : un tribunal confirme la peine de prison de Berlusconi

L'ex-premier ministre italien Silvio Berlusconi
L'ex-premier ministre italien Silvio Berlusconi Photo: AFP / ALBERTO PIZZOLI
Radio-Canada

En Italie, une cour d'appel a confirmé la condamnation de l'ancien premier ministre Silvio Berlusconi à une peine de quatre ans de prison pour fraude fiscale dans l'achat de droits télévisés par son empire médiatique Mediaset.

Il est aussi frappé d'une interdiction d'occuper un poste officiel pendant une période de cinq ans.

Silvio Berlusconi pourrait se prévaloir d'un autre appel dans cette affaire.

A l'automne dernier, le tribunal de Milan avait prononcé une peine de quatre ans réduite immédiatement à un an en vertu d'une amnistie et avait interdit au Cavaliere d'exercer une fonction publique pendant cinq ans.

Il doit par ailleurs rendre des comptes devant la justice le 13 mai dans ce que l'on a nommé le Rubygate, du surnom d'une jeune fille qu'il est accusé d'avoir rémunérée en échange de prestations sexuelles entre janvier et mai 2010.

Le Cavaliere a eu de nombreux démêlés judiciaires depuis son entrée dans la vie politique en 1994, mais n'a jamais été condamné de manière définitive.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

International