•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les temps d'attente aux urgences diminuent à Hull et à Gatineau

Urgence de l'Hôpital de Hull (archives).
Urgence de l'Hôpital de Hull (archives).

La situation s'améliore dans les urgences des hôpitaux de Hull et de Gatineau, si l'on en croit le palmarès des urgences de LaPresse, publié mercredi. Selon ces données, les deux établissements reçoivent respectivement des notes de D + et D-, notamment en ce qui a trait à la durée moyenne de séjour sur civière à l'urgence.

Les deux urgences, qui avaient toutes deux obtenu la note de E+ l'an dernier, ont enregistré une baisse de la durée moyenne de séjour sur civière.

À l'hôpital de Hull, cette durée est passée de plus de 25 heures, en 2011-2012, à un peu plus de 18 heures en 2012-2013. L'établissement se rapproche ainsi de la moyenne provinciale de 17 h 30.

L'amélioration est beaucoup moins importante à l'urgence de l'hôpital de Gatineau, dont la durée de séjour sur civière est passée de 27 à 25 heures pour la même période.

Encore du travail à faire

Denis Beaudoin, directeur général du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Gatineau, souligne que l'urgence de l'hôpital enregistre l'une des plus fortes améliorations au Québec pour ce qui est de la durée de séjour sur civière.

C'est une amélioration qui est dû à un travail d'équipe, un travail au niveau des urgences, des hospitalisations, les médecins ont participé, au niveau également de la première ligne.

Denis Beaudoin, directeur général du CSSS de Gatineau

M. Beaudoin ajoute que du travail reste à faire pour attendre l'objectif ministériel d'une durée de séjour de 12 heures. Il espère d'ailleurs atteindre la moyenne provinciale de 17 h 30 d'ici un an ou deux à l'urgence de Hull.

Le directeur général reconnaît que la situation est davantage problématique à Gatineau. « On a centralisé l'urgence psychiatrique à Gatineau, qui a un délai de séjour plus long », explique-t-il. Il ajoute que la durée de séjour pour la clientèle nécessitant des soins psychiatriques a considérablement baissé.

Ailleurs en Outaouais, la situation dans les urgences s'est légèrement détériorée à l'hôpital de Maniwaki, qui obtient un C -, alors qu'il enregistrait une note de C en 2011-2012. L'hôpital mémorial de Wakefield récolte quant à lui la même note que l'an dernier, soit D-.

L'hôpital de Papineau, dans le secteur de Buckingham à Gatineau, passe de C à D. L'hôpital de Pontiac, à Shawville, s'améliore légèrement en obtenant une note de B, alors qu'il avait récolté un B-.

Ottawa-Gatineau

Santé