•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois femmes retrouvées après 10 ans de séquestration

Les reportages de Frédéric Nicoloff et Denis-Martin Chabot
Radio-Canada

Trois jeunes femmes qui avaient disparu il y a une dizaine d'années aux États-Unis ont été retrouvées saines et sauves lundi avec une enfant de 6 ans dans une maison de l'Ohio, a annoncé la police de Cleveland.

En conférence de presse mardi, la police de Cleveland a confirmé avoir arrêté trois frères d'origine hispanique respectivement âgés de 50, 52 et 54 ans grâce à des informations recueillies par les enquêteurs auprès des trois jeunes femmes.

Les trois suspects sont Pedro, O'Neil et Ariel Castro. Ce dernier, âgé de 52 ans, est un ancien chauffeur d'autobus scolaire. Il serait par ailleurs le propriétaire de la maison.

Conférence de presse de la police de ClevelandConférence de presse de la police de Cleveland

Plusieurs accusations devraient être portées contre les trois hommes au cours des 36 prochaines heures, selon la police de Cleveland.

Les trois jeunes femmes, Amanda Berry, Georgina « Gina » DeJesus et Michelle Knight, avaient été enlevées séparément à plusieurs mois d'intervalle entre 2002 et 2004.

Les détails sur les conditions de détention des trois jeunes femmes ne sont pas encore connus, mais l'une d'entre elles aurait donné naissance à une enfant durant sa captivité. L'enfant qui était en compagnie d'Amanda Berry lorsqu'elle a été retrouvée est âgée de six ans. Il s'agit de sa fille, selon la police de Cleveland.

Les trois femmes ont été transportées à l'hôpital, mais elles semblent en bonne santé, a affirmé la police. La police assure que des soins psychologiques et de l'assistance spécialisée seront mis à leur disposition pour les aider à réintégrer la vie en société.

Un voisin alerté par des cris

Georgina « Gina » DeJesus, Amanda Berry et Michelle Knight ont été séquestrées dans une maison d'une zone résidentielle située à 3 kilomètres du centre-ville de Cleveland, près du lieu où au moins deux d'entre elles avaient été aperçues pour la dernière fois.

Amanda Berry, à gauche, et Georgina DeJesus, à droite, peu de temps avant leur disparition.Amanda Berry, à gauche, et Georgina DeJesus, à droite, peu de temps avant leur disparition. Photo : PC / FBI

Les policiers ont été alertés vers 18 h par un voisin qui a entendu des cris provenant de la maison avant d'apercevoir Amanda Berry, à l'intérieur, qui tentait de s'enfuir, profitant de l'absence de son ravisseur.

« J'ai entendu un hurlement, puis j'ai vu cette femme devenir folle et tenter de sortir de la maison. Je suis allé jusqu'à l'entrée de la maison, et là, elle a dit "aidez-moi à sortir, je suis ici depuis longtemps!" », a déclaré à la chaîne ABC Charles Ramsey, le voisin en question.

Je suis Amanda Berry. J'ai été kidnappée et j'ai été portée disparue pendant 10 ans. Je suis libre maintenant.

Amanda Berry, lors de son appel au 9-1-1

Ce dernier l'a fait sortir de la demeure en défonçant le bas de la porte à coups de pied. La jeune femme est sortie à quatre pattes « en transportant une petite fille », a précisé M. Ramsey.

Selon la police de Cleveland, c'est à l'initiative de Mme Berry que les deux autres femmes doivent leur libération. Elles ont été découvertes à l'intérieur de la maison par les policiers.

Des suspects sans histoire

Ariel Castro, 52 ans, est le propriétaire de la maison où les trois jeunes femmes ont été découvertes.Ariel Castro, 52 ans, est le propriétaire de la maison où les trois jeunes femmes ont été découvertes. Photo : Facebook

Quant aux présumés ravisseurs, la police ne détenait aucune information particulière sur eux, sinon qu'Ariel Castro, qui conduisait des autobus scolaires, avait déjà oublié accidentellement un enfant dans l'autobus.

La police avait à l'époque écarté toute possibilité d'acte criminel, a relaté la police de Cleveland mardi, en point de presse. Des agents s'étaient aussi déjà rendus par le passé à la résidence d'Ariel Castro au sujet d'une bagarre dans la rue, a rapporté mardi la police de Cleveland.

En attendant d'en apprendre davantage, les enquêteurs du FBI passent la maison au peigne fin ainsi que tous les appels qui ont été faits à cette résidence au cours des 10 dernières années. La police tentera aussi de faire des liens avec d'autres cas d'enlèvements survenus depuis dans la région.

La police affirme par ailleurs ne détenir aucune indication voulant que les ravisseurs aient pu faire partie d'un quelconque réseau.

Une décennie en captivité

Selon ce que rapportent les médias locaux, Amanda Berry a été enlevée le 21 avril 2003 après avoir appelé sa soeur pour l'avertir qu'on la ramenait à la maison en voiture, depuis son travail au Burger King. C'était la veille de ses 17 ans.

Gina DeJesus n'avait pas été vue depuis qu'elle revenait de l'école, un an plus tard. Elle n'avait que 14 ans au moment de sa disparition.

Quant à Michelle Knight, les autorités ont indiqué qu'elle avait 20 ans lorsqu'elle a disparu à proximité de la maison d'un cousin, il y a plus de 10 ans, en 2002.

Michelle Knight, telle qu'elle apparaissait sur l'avis de recherche du National Center for missing and exploited children.Michelle Knight, telle qu'elle apparaissait sur l'avis de recherche du National Center for missing and exploited children. Photo : National Center for missing and exploited children

Joie et soulagement

La découverte de ces trois femmes saines et sauves a causé une véritable surprise à Cleveland, où ces trois disparitions, qui ont défrayé les manchettes pendant des mois, étaient des faits bien connus de la population locale. Après 10 ans de recherches, plusieurs les croyaient mortes.

Une foule en liesse s'est réunie lundi soir dans une rue près de la maison où elles ont été retrouvées. Malgré les années qui s'étaient écoulées, les proches des jeunes femmes ont souligné qu'ils n'avaient jamais perdu espoir de les retrouver vivantes.

« J'ai prié. Je ne l'ai jamais oubliée, jamais. C'est incroyable. Je suis si heureuse. Tout ce que je veux, c'est la voir sortir de cette maison pour aller la serrer dans mes bras », a raconté au Plain Dealer Kayla Rogers, une amie d'enfance de Mme DeJesus.

Une cousine de Mme Berry, Tasheena Mitchell, a de son côté affirmé qu'elle avait hâte de la serrer dans ses bras. « Je vais la tenir, l'écraser contre moi et je ne la laisserai pas s'échapper de mes bras », a-t-elle lancé.

Autres cas d'enlèvements suivis de longues détentions

Cette histoire peut faire écho à celle de Jaycee Dugard, enlevée en 1991 alors qu'elle n'avait que 11 ans et retrouvée saine et sauve près de Lake Tahoe, en Californie. Pendant ses 18 ans de séquestration, elle aurait eu deux enfants avec son ravisseur. Ce dernier, Phillip Craig Garrido, a été condamné à 431 ans de prison.

La séquestration des trois jeunes femmes peut également faire penser à la longue captivité de l'Autrichienne Natascha Kampusch, qui a été enlevée sur le chemin de l'école en 1998 à Vienne, avant de réussir à s'échapper près de huit ans plus tard, en 2006. Son ravisseur, Wolfgang Priklopil, s'est suicidé le même jour.

La maison où les trois jeunes femmes ont été retrouvées, à Cleveland.La maison où les trois jeunes femmes ont été retrouvées, à Cleveland. Photo : AFP / BILL PUGLIANO
Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

International