•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary : du tricot en appui aux personnes handicapées de la province

Tricot
Photo: iStockphoto

Un groupe de tricot de Calgary s'est uni pour dénoncer les récentes compressions dans les programmes pour personnes handicapées en tricotant une couverture à la bibliothèque centrale de Calgary.

Le groupe d'activistes Revolutionary Knitting Circle soutient que les compressions de 42 millions de dollars dans les programmes pour personnes souffrant d'un trouble du développement compromettront l'intégration sociale de celles-ci.

Les programmes en engagement communautaire seront les plus touchés par cette réduction de financement, a souligné le coordonnateur du groupe, Gary Neufeld.

Nous voulons qu'on reconnaisse que ces programmes sont essentiels pour les personnes ayant un handicap dans nos municipalités afin qu'elles puissent faire partie de notre communauté et qu'elles ne soient pas confinées chez elles.

Grant Neufeld, coordonnateur du groupe d'activistes Revolutionary Knitting Circle

Chaque membre du groupe tricotera une partie de la couverture, puis les différents morceaux seront cousus ensemble. Le groupe remettra la couverture à une personne dans le besoin lorsqu'elle sera terminée.

Le gouvernement albertain misera sur l'accès à l'emploi

En investissant moins d'argent dans les programmes communautaires, la province souhaite développer plus de stratégies pour que plus de personnes handicapées aient accès à un emploi.

« Nous avons dépensé 100 millions de dollars dans [les programmes communautaires] l'an dernier et nous avons eu l'un des plus bas résultats en termes d'inclusion sociale », avait affirmé le ministre adjoint des services aux personnes handicapées, Frank Oberle, au début du mois d'avril.

Il avait ajouté que ces résultats démontraient que l'argent avait été mal investi.

Alberta

Société