•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Des égouts municipaux continuent de se déverser directement dans des rivières au Centre-du-Québec

Des égouts municipaux continuent d'être déversés directement dans des rivières.
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans la MRC d'Arthabaska, six municipalités du bassin versant de la rivière Nicolet déversent toujours leurs égouts directement dans le cours d'eau faute d'un ouvrage de captation adéquat. Par exemple, l'égout sanitaire d'une trentaine de résidences de Saint-Samuel déverse son contenu dans la rivière Nicolet.

Officiellement en infraction depuis 2010, Saint-Samuel tente pourtant de se conformer au règlement. Sans subvention suffisante, la Municipalité a dû abandonner la construction d'un système de captation évalué à 1,4 million de dollars, une somme trop élevée pour les 750 résidents de l'endroit. La Municipalité a tout de même convaincu le ministère de l'Environnement et chaque résident devra débourser entre 2500 $ et 15 000 $ pour se doter d'un système adapté à sa propriété, ce qui devrait régler le problème. 

« On en est venus à recommander à chacun un système adapté à sa réalité. Les citoyens pourront choisir soit un système individuel Écoflo soit un champ d'épuration et une fosse standard », explique le maire de Saint-Samuel, René Mongrain. Le problème devrait être réglé d'ici trois ans.

Cette solution pourrait aussi être appliquée aux municipalités de Sainte-Clotilde, Saint-Fortunat, La Visitation et Saint-Zephirin, aussi touchées.

« Il faut penser qu'il y a des personnes qui vivent en aval, qu'il y a des gens qui pêchent en aval et il faut aussi se dire que l'eau de la rivière Nicolet, elle ne reste pas dans la Nicolet, elle va dans la rivière Saint-Pierre, qui va ensuite dans le fleuve Saint-Laurent », rappelle la biologiste de l'organisme de concertation pour l'eau des bassins versants de la rivière Nicolet Copernic, Karine Dauphin. 

À Sainte-Monique, où environ 130 résidences déversent leurs égouts dans la rivière Nicolet, le maire promet là aussi une solution pour 2016.

Au ministère de l'Environnement et au cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, Yves-François Blanchet, personne ne nous a rappelés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !