•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveaux appuis aux employés des concessionnaires automobiles en lock-out

André Tourigny s'est entretenu avec Radio-Canada quelques semaines avant son premier match derrière le banc des Coyotes de l'Arizona.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les représentants d'une quinzaine de syndicats aux différentes centrales ont répondu à l'invitation du Syndicat des employés de garages, qui souhaitait démontrer l'appui dont ses membres bénéficient auprès de la population.

Plusieurs syndicats ont annoncé un appui financier aux 450 travailleurs en lock-out depuis le 5 mars. Parmi ceux-ci, on retrouve le Syndicat des travailleurs de l'aluminium d'Alma, dont les membres verseront dix dollars par semaine tant que durera le conflit. Même chose pour les employés de garages syndiqués de Québec, qui ont aussi vécu un lock-out en 2002.

Le président du syndicat, Georges Bouchard, a profité de l'événement pour livrer un discours qui laisse entendre que le conflit de travail n'est pas près de se terminer.

Le président du Syndicat des employés de garages du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Georges BouchardAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président du Syndicat des employés de garages du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Georges Bouchard

Le lock-out, il va être long. Il va être très long et je l'ai dit aux gens : préparez-vous. Et je suis content d'entendre la solidarité, ce matin, je suis content de voir l'aide financière parce qu'on va en avoir besoin. On va être dans la précarité tantôt, aussi. Mais ça va être long, et ça va faire mal. Et il y en a qui vont tomber, il y en a qui vont mourir, des deux bords. Mais on va rester debout et on va finir par avoir une convention collective.

Une citation de :Georges Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !