Vous naviguez sur le site de Radio-Canada

Aide à la navigation
Début du contenu principal
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-France Bazzo remplacera René Homier-Roy

Extrait de la conférence de presse

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'animatrice Marie-France Bazzo effectue un retour à la Première Chaîne de Radio-Canada. Elle prendra les commandes de l'émission matinale au début de la saison 2013-2014 en remplacement de René Homier-Roy.

Elle devient la première femme de l'histoire de Radio-Canada à animer l'émission du lever du jour. Patricia Pleszczynska, directrice générale par intérim de la Radio de Radio-Canada, en a fait l'annonce cet après-midi.

De 1995 à 2006, Marie-France Bazzo a animé la populaire émission Indicatif présent, diffusée en matinée à la Première Chaîne.

« C'est un cadeau immense. Je crois que les deux créneaux les plus intéressants à la radio sont ceux du milieu de matinée et du matin. J'ai eu la chance d'animer Indicatif présent, mais je ne pensais pas que ça arriverait un jour [d'animer l'émission du matin] », a souligné Marie-France Bazzo en conférence de presse.

Ce matin, René Homier-Roy avait annoncé qu'il quittait la barre de C'est bien meilleur le matin après 16 ans au micro.

« René Homier-Roy est quelqu'un de très inspirant. Quand j'ai quitté Indicatif présent, j'avais dit que la barre était haute. Maintenant, la barre est haute. »

— Une citation de  Marie-France Bazzo

Au cours des dernières années, elle s'était tournée vers la télévision. Avant de produire et d'animer Bazzo.tv à Télé-Québec, elle a animé Il va y avoir du sport sur la même chaîne. Elle est également chroniqueuse à l'émission Puisqu'il faut se lever, de Paul Arcand, au 98,5 FM à Montréal depuis 2008.

Elle a d'ailleurs confirmé qu'elle reviendrait à l'animation de Bazzo.tv à l'automne et qu'elle poursuivait son travail de productrice.

« Je ne suis plus la même fille [depuis son départ de Radio-Canada en 2006]. Je suis passée par le privé, j'ai fondé ma boîte de production. Je reviens maintenant au service public avec des outils différents », a-t-elle ajouté.

En conférence de presse, Anne Sérode, directrice de la Première Chaîne de la Radio de Radio-Canada, est revenue sur la popularité de l'animatrice auprès des auditeurs de la Première Chaîne, même plusieurs années après avoir quitté les ondes.

« Depuis que Marie-France est partie, je pense qu'il ne s'est pas passé une semaine sans que je reçoive un courriel d'un auditeur qui disait s'ennuyer d'elle. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !