•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation contre le « minerai du sang » à Winnipeg

Des élèves du secondaire manifestent devant le palais législatif du Manitoba à Winnipeg pour s'opposer à l'exploitation du coltan par des minières canadiennes en République démocratique du Congo, le 22 avril 2013.

Des élèves du secondaire ont manifesté devant le palais législatif du Manitoba à Winnipeg pour s'opposer à l'exploitation du coltan par des minières canadiennes en République démocratique du Congo, où le contrôle du coltan est source de conflits.

Photo : Patricia Sauzède-Bilodeau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs dizaines d'élèves du secondaire ont manifesté lundi devant le palais législatif du Manitoba pour sensibiliser la population à la provenance du coltan utilisé dans les cellulaires.

Les manifestants s'opposent à l'exploitation du minerai par des minières canadiennes en République démocratique du Congo (RDC), où le contrôle du coltan est source de guerre dans l'est de ce pays d'Afrique.

Le président de la communauté congolaise du Manitoba, Martin Mulimbwe, souligne que le conflit a coûté la vie à des millions de civils congolais.

C'est la plus grande perte de vies humaines [...] Il y a plus de six millions de Congolais, des civils, qui sont morts à la suite des troubles à l'est du Congo. Nous, de la communauté congolaise au Manitoba, demandons pourquoi la communauté internationale ne fait pas tout pour stopper cette tragédie.

Une citation de :Martin Mulimbwe, président de la communauté congolaise du Manitoba

Les jeunes ont réclamé du gouvernement provincial qu'il fasse pression sur Ottawa pour mettre un terme à l'exploitation minière canadienne en RDC. Ils ont aussi invité la population à ne pas utiliser de cellulaires de la journée, en signe de solidarité.

En mars, des élèves de deux écoles secondaires de Winnipeg ont organisé une journée de conférence pour renseigner plus de 600 camarades de classe sur le lien entre le coltan, le conflit qui l'entoure et les appareils électroniques que les jeunes utilisent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !