•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plaidoyer pour le remboursement des médicaments onéreux à l'Î.-P.-É.

Deux résidents des Cantons-de-l’Est s’élèvent contre les régimes privés d’assurance médicaments auxquels ils sont obligés d’adhérer. Une préposée aux bénéficiaires doit verser des cotisations qui représentent 37 pour cent de son revenu, et un retraité de 58 ans doit débourser plus de 4 200 dollars pour un régime privé dont il ne veut pas et auquel il devra contribuer pour les sept prochaines années.
Radio-Canada

La présidente de la Société canadienne du cancer, Pamela Fralick, est de passage à l'Île-du-Prince-Édouard pour discuter d'une couverture des médicaments onéreux.

Mme Fralick recommande que le programme inclue les médicaments onéreux utilisés lors des traitements contre la sclérose en plaques et le cancer. La province doit agir, selon elle.

Le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard sont les seules provinces sans programme de ce genre, et le Nouveau-Brunswick est déjà au travail pour en créer un.

Un tel programme peut coûter très cher, mais Pamela Fralick explique qu'il est possible de trouver des moyens d'économiser. Elle ajoute qu'il vaut mieux avoir programme partiel que de rien du tout.

La présidente de la Société canadienne du cancer doit rencontrer le premier ministre à midi.

Santé publique

Société