•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation contre les modifications à l'aide sociale à Gatineau

En tout, une cinquantaine de personnes ont participé à la manifestation.
En tout, une cinquantaine de personnes ont participé à la manifestation.
Radio-Canada

Une manifestation contre la réforme de l'aide sociale proposée par la ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, a eu lieu samedi après-midi à Gatineau. L'événement était organisé par l'Association pour la défense des droits sociaux.

En tout, une cinquantaine de personnes se sont réunies vers 13 h au Centre Robert-Guertin pour dénoncer les changements proposés par la ministre Maltais. 

Les manifestants qui ont marché dans les rues de Hull demandent le retrait des compressions à l'aide sociale, l'abolition immédiate des catégories de personnes qui y sont admissibles et le remplacement du programme actuel par un revenu basé sur le seuil de la pauvreté.

On sait que le parti québécois dans son histoire a toujours attaqué les personnes à l'aide sociale et ça continue. Nous ce qu'on lui dit c'est que tant qu'elle n'aura pas reculé, bien nous, on va continuer.

David Clément, porte-parole de l'Association pour la défense des droits sociaux

Les manifestants espèrent que la nouvelle politique du Parti québécois (PQ) n'entrera pas en vigueur en juin. Ils estiment que les assouplissements annoncés par la ministre Maltais cette semaine demeurent insuffisants.

Bonification et assouplissements

Il y a quelques jours, Mme Maltais a indiqué qu'il y aura une bonification importante et progressive de l'aide aux 85 000 personnes les plus démunies au Québec, mais n'a pas donné le montant de cette bonification. Elle a assuré que ce montant supplémentaire sera annoncé au moment du dépôt du règlement.

Les manifestants espèrent que la nouvelle politique du Parti québécois (PQ) n'entrera pas en vigueur en juin.Les manifestants espèrent que la nouvelle politique du Parti québécois (PQ) n'entrera pas en vigueur en juin.

Par ailleurs, la ministre du Travail a aussi annoncé qu'elle a apporté quelques assouplissements aux modifications de l'aide sociale, sans les changer fondamentalement.

Pour les sans-emploi âgés de 55 à 58 ans, la mesure de suppression du supplément de 129 $ sera maintenue à compter du 1er juin. Cependant, ces personnes auront droit à des rencontres personnalisées avec leur centre local d'emploi pour qu'ils entament une démarche de retour au travail.

En ce qui concerne les couples avec enfants prestataires de l'aide sociale, ils bénéficient d'un sursis jusqu'au 30 septembre, au lieu du 1er juin.

Enfin, pour les personnes qui subissent des traitements dans des centres de désintoxication, elles seront évaluées au bout de 183 jours pour déterminer si elles ont la capacité de retourner sur le marché du travail.

Ottawa-Gatineau

Société