•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bonne chère à l'honneur au deuxième FoodCamp de Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de 250 personnes ont participé samedi à l'Hôtel Château Laurier au deuxième FoodCamp de Québec. Il s'agissait d'une journée d'ateliers, de découvertes et de présentations faites par des professionnels et des passionnés de l'industrie culinaire et du domaine gastronomique.

L'événement représente une occasion idéale pour les foodies de faire le plein d'idées et de nouveaux trucs qui alimenteront leur passion culinaire.

« Dans le fond, on donne l'occasion de voir les chefs en direct, d'avoir la chance de leur poser des questions et au besoin même de jaser avec eux après leur conférence », a expliqué Francis Laplante, chargé de projet et organisateur de l'événement.

Francis Laplante, initiateur du FoodCamp de QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Francis Laplante, initiateur du FoodCamp de Québec

Ce dernier a insisté pour dire que la ville de Québec se démarque de plus en plus au niveau culinaire. « Québec est en pleine effervescence. Il y a des foodies qui s'assument, si je peux le dire comme ça. Les gens aiment ça bien manger. On a des petits bistros qui s'ouvrent un peu partout. Vraiment, Québec est une destination gastronomique et le FoodCamp vient épauler ça », dit-il.

Plusieurs chefs de la région de Québec ont été présents pour l'événement. C'est le cas d'Arnaud Marchand, du restaurant Chez Boulay, de Dominic Jacques, Le 48 et de Stéphane Modat du Château Frontenac.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !