•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire McConnell : plainte contre le ministre de la Justice

Le ministre de la Justice de l'Alberta, Jonathan Denis.

Le ministre de la Justice de l'Alberta, Jonathan Denis.

Radio-Canada

L'avocat d'Allyson McConnell, une femme reconnue coupable d'avoir noyé ses deux fils, entend porter plainte contre le ministre de la Justice et procureur général de l'Alberta pour ses commentaires sur l'affaire.

Ancienne résidente de l'Alberta, mais citoyenne australienne, Allyson McConnell a été expulsée vers l'Australie et a atterri à 9 h, heure locale, mercredi matin. Le gouvernement de l'Alberta souhaitait qu'elle reste au Canada pour donner le temps à la Couronne de faire appel de sa libération, mais le gouvernement fédéral a autorisé l'expulsion.

Allyson McConnell à l'aéroport de Sydney, en Australie, le 10 avril 2013.

Allyson McConnell a aterri à 9 h, heure locale, à l'aéroport de Sydney, en Australie, le 10 avril 2013. Des médias australiens l'attendaient, leur curiosité piquée par l'affaire de cette femme reconnue coupable en Alberta d'avoir noyé ses deux fils.

Photo : Sydney Morning Herald

Le ministre de la Justice de l'Alberta, Jonathan Denis, a publiquement exprimé son désaccord à ce sujet, mais l'avocat de la femme, Me Peter Royal, estime que ces commentaires frôlaient l'outrage.

« Ce n'est pas fini. Nous avons l'intention ferme de faire appel de sa peine de prison de six ans pour l'homicide de ses deux enfants, qui selon nous, est indulgente », avait notamment déclaré le ministre Denis.

Me Royal a publié cette semaine une lettre ouverte dans laquelle il rappelle que l'affaire est toujours devant les tribunaux. Il y souligne que le fait : « que le procureur général descende dans l'arène et fasse ce genre de commentaires est tout à fait inapproprié et peut constituer de l'inconduite professionnelle, à titre d'avocat ».

Me Royal a annoncé qu'il déposerait sa plainte contre M. Denis jeudi, auprès de la Société du Barreau de l'Alberta.

Le Bureau du ministre a affirmé qu'il n'avait rien reçu de la part de Me Royal ou du Barreau.

Alberta

Justice