•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adieu soutien-gorge?

Une femme cache ses seins

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Les seins vieillissent mieux lorsque les femmes ne portent pas de soutien-gorge, montre une étude française dont les résultats sont rapportés par de nombreux sites de l'Hexagone.

Le Pr Jean-Denis Rouillon et ses collègues du CHU de Besançon ont observé 260 seins sur une période de 15 ans pour constater que l'absence du sous-vêtement ne causait pas l'affaissement des seins. Mieux, elle permettrait même de les redresser, en plus de réduire les maux de dos.

Certaines participantes à l'expérience ont aussi affirmé qu'elles respiraient mieux et qu'elles se tenaient plus droites.

Le Pr Rouillon explique que les premiers résultats de ses travaux montrent que le soutien-gorge est en quelque sorte un faux besoin, autant sur le plan médical que sur les plans physiologique et anatomique. En fait, le sein ne tirerait aucun bénéfice d'être privé de la pesanteur, selon lui.

Ce support artificiel nuirait même aux tissus de soutien, qui se dégraderaient avec les années d'utilisation, ajoute-t-il.

Il faut noter que le groupe de participantes n'est pas représentatif de la population générale. Pour cette raison, le Pr Rouillon ne veut pas conseiller aux femmes d'arrêter de porter des soutiens-gorge, mais la réflexion est amorcée...

Le saviez-vous?

Plusieurs formes de vêtements ont recouvert les seins des femmes à travers l'histoire. Dans la Grèce antique, les femmes portaient des bandes de tissu autour de leur buste. Au Moyen âge, c'est l'apparition du corset. Ce n'est que dans les années 1920 toutefois, avec l'invention de la rayonne, que des gaines apparaissent et remplacent peu à peu les corsets. Les premiers soutiens-gorge apparaissent d'abord en bandeau, puis finissent par former deux bonnets délicatement armaturés qui évolueront jusqu'à nos jours.

Science