•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suicide en N.-É. : une adolescente avait été victime de viol et d'intimidation, selon la mère

Performance éclair : « Ailleurs ».

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mère d'une adolescente qui s'est suicidée à Halifax en Nouvelle-Écosse cette semaine raconte l'histoire tragique qui aurait mené à la mort de sa fille.

Rehtaeh Parsons, 17 ans, est décédée dimanche à la suite d'une tentative de suicide quelques jours plus tôt.

Selon sa mère, Leah Parsons, elle était victime d'intimidation depuis deux ans.

Elle raconte qu'en 2011, Rehtaeh, âgée de 15 ans, s'est fait violer lors d'une soirée en compagnie d'autres jeunes de son âge. Un garçon en aurait profité pour la prendre en photo pendant l'acte. La photo aurait ensuite circulé dans l'école et la communauté.

La mère raconte qu'à la suite de cette soirée, Rehtaeh Parsons a été la cible d'insultes de la part de ses collègues de classe

La police a mené une enquête pendant un an. Elle rapporte que les preuves n'étaient pas suffisantes pour que des accusations soient portées contre les adolescents.

Les Parsons sont déménagés de Cole Harbour vers Halifax. Rehtaeh a changé d'école. Toutefois, selon Mme Parsons, l'adolescente continuait à être déprimée. Elle a éventuellement été admise à l'hôpital pour tendances suicidaires.

La mère de l'adolescente déplore que le système judiciaire n'ait pas pu sauver sa fille.

Elle affirme également que les jeunes devraient réfléchir aux conséquences possibles de leurs actes, à un âge où les mots peuvent particulièrement blesser.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie