•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affiches antisémites à Winnipeg : injonction contre un blogueur poursuivi

Plusieurs affiches telles que celle-ci ont été aperçues sur des lampadaires et autres emplacements du centre-ville de Winnipeg, dans la nuit du vendredi 14 septembre 2012.

Les affiches, dénoncées comme étant des crimes haineux par l'organisme B'nai Brith, avancent que des millions de dollars en argent public sont passés de l'Hôtel de Ville de Winnipeg à des personnalités de la communauté juive, par l'entremise du maire Sam Katz.

Photo : David Matas/B'nai Brith

Radio-Canada

Un juge manitobain a accepté lundi d'imposer une injonction à l'endroit d'un blogueur poursuivi en lien avec l'apparition d'affiches antisémites dans le centre-ville de Winnipeg l'été dernier.

Gordon Warren, blogueur et ancien candidat électoral municipal, ne peut plus faire de commentaires publics à l'endroit de la famille Shindleman, dont deux membres le poursuivent en diffamation.

Le promoteur immobilier Sandy Shindleman et son frère, qui dirigent l'entreprise Shindico, accusent Gordon Warren d'avoir apposé des affiches antisémites en septembre dernier dans le centre-ville de la capitale manitobaine.

Les affiches nommaient la famille Shindleman, le maire Sam Katz et d'autres membres de la communauté juive de Winnipeg et soutenaient que des millions de dollars en argent public sont passés de la Ville à des personnalités de la communauté, par l'entremise du maire.

Manitoba

Justice