•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lockheed Martin lance une campagne de promotion des F-35 au Canada

F-35

F-35

Photo :  Lockheed Martin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le géant de l'aéronautique américain Lockheed Martin s'apprête à lancer au Canada une opération de relations publiques sans précédent pour faire la promotion des avions F-35.

C'est que l'avion de chasse américain connaît des difficultés et Lockheed Martin veut redorer son image. Le gouvernement Harper l'avait choisi pour remplacer la flotte canadienne vieillissante de CF-18, mais avec l'explosion des coûts de l'appareil, les coûts d'entretien anticipés et l'échéancier étalé du projet, le Canada s'est ravisé et a choisi d'étudier toutes les options disponibles sur le marché. Le constructeur américain doit maintenant composer avec cette réalité.

La campagne de promotion de Lockheed Martin viserait à convaincre les Canadiens qu'acheter les F-35 représente un investissement judicieux à long terme.

Regardez le reportage de Marc Godbout :

Le reportage de Marc Godbout

F-35 : Les coûts s'envolent

Le F-35 pourrait s'avérer l'achat de la Défense le plus coûteux de l'histoire du Canada. C'est le meilleur avion de combat, selon les militaires, mais certains de ses détracteurs le qualifient d'échec, d'avion à tout faire qui n'est bon à rien. Le Canada a-t-il été contraint d'acheter le F-35? L'avion peut-il être l'as promis du ciel? Le gouvernement en a-t-il masqué le coût réel pour remporter l'élection? À l'aide de documents secrets et d'interviews exclusives avec des initiés de la force aérienne, l'équipe de l'émission The Fifth Estate, diffusée à CBC, a passé en revue le dossier troublant du F-35. Regardez l'adaptation en français faite par l'émission Enquête. (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !