•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tête dans les étoiles : le nouveau Planétarium de Montréal ouvre ses portes

Michel Lemieux et Victor Pilon expliquent leur démarche artistique
Radio-Canada

Le nouveau Planétarium de Montréal ouvrira ses portes samedi au grand public. Il s'attend à recevoir 400 000 visiteurs dès cette année. Équipé de deux dômes, il propose dans l'un d'entre eux un voyage unique et poétique dans l'univers. 

Le spectacle Continuum est une véritable expérience d'immersion en 3D. 

Le visiteur se déchausse et s'installe à la renverse dans des poufs moelleux remplis de billes. Le sol noir et luisant lui donne l'impression d'être sur un rocher au milieu d'un lac.

Il voit tout autour de lui des silhouettes d'arbres dénudés dans la nuit étoilée. Le chant des grillons le plonge dans une atmosphère de contemplation.

Continuum, spectacle au PlanétariumContinuum, spectacle au Planétarium Photo : Daniel Choinière

Puis c'est l'orage, menaçant, effrayant. Des éclairs zèbrent le ciel et c'est là que le voyage commence...

Transporté par les musiques de Philip Glass, il traverse les nuages jusqu'à rejoindre l'immensité de l'univers, son calme vertigineux, mais aussi son tumulte, ses astres en mouvement, ses nébuleuses pleines de mystères.

La beauté de l'espace

Le tout se passe de commentaire, pour laisser toute l'émotion prendre la place.

Le spectacle Continuum nous fait approcher du soleil au plus prèsLe spectacle Continuum nous fait approcher du soleil au plus près Photo : Daniel Choinière

Les artistes et concepteurs, Michel Lemieux et Victor Pilon, veulent tout simplement que les spectateurs tombent en amour avec la beauté de l'espace.

« Pour s'intéresser à quelque chose, il faut d'abord l'aimer, que cette chose-là nous rende curieux. Le but de ce spectacle, c'est d'allumer l'imaginaire des gens ».

On n'avait pas à expliquer. On a de la chance, nous, on n'avait qu'à faire rêver

Michel Lemieux

Certaines images viennent du téléscope Hubble. Elles ont été retravaillées en images de synthèse.

De vraies photographies prises dans l'espace retravaillées en 3DDe vraies photographies prises dans l'espace retravaillées en 3D Photo : Daniel Choinière

« Regarder le ciel, c'est magique, c'est magnifique, dit Michel Lemieux. C'est une leçon d'humilité, parce qu'on est tellement petit. En même temps, on est grand, parce qu'on a la conscience d'être capable de le regarder et de l'apprécier ».

De l'art au savoir

Avec ce spectacle, le Planétarium offre une porte d'entrée vers la connaissance scientifique. C'est ce qui nous attend dans le deuxième dôme, baptisé le théâtre de la Voie lactée.

Des projections à la fine pointe de la technologie permettent de voir à l'oeil nu 15 000 étoiles et bien d'autres avec des jumelles... 

L'exposition Exo, sur les traces de la vie dans l'univers, au PlanétariumL'exposition Exo, sur les traces de la vie dans l'univers, au Planétarium Photo : Daniel Choinière

Enfin, une exposition intéractive et ludique saura plaire aux petits comme aux grands: Exo, sur les traces de la vie dans l'univers

« Elle pose la question qu'on se pose depuis toujours, nous, les humains: est-ce qu'on est seul dans l'univers? explique la muséologue Martine Bernier. Selon les scientifiques, on va probablement être la génération qui aura la réponse ».

Au cours de l'exposition, on apprend aussi plein de choses sur les météorites. Le Planétarium détient la plus grande collection au Québec de ces pierres aimantées tombées du ciel.

Un texte de Myriam Fimbry.

Grand Montréal

Arts visuels