•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Fonds de solidarité FTQ en campagne pour sauver les fonds des travailleurs

Publicité de la FTQ

Publicité de la FTQ

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Fonds de solidarité FTQ demande à la population d'écrire au ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, afin de dénoncer l'annulation du crédit d'impôt sur les cotisations aux fonds des travailleurs, annoncée dans le dernier budget fédéral du 21 mars.

En plus de l'adresse courriel pour rejoindre M. Flaherty, le fonds de solidarité propose sur son site web (Nouvelle fenêtre) un message déjà rédigé qui demande au ministre de revoir sa décision, « qui touchera la classe moyenne et sa capacité à épargner pour la retraite et qui privera les PME québécoises d'un soutien important à leur développement ».

Selon le fonds, le geste d'écrire au ministre a une grande importance, car le gouvernement conservateur a annoncé des consultations à ce sujet jusqu'au 31 mai 2013.

Le fonds de solidarité passe ainsi à l'offensive contre la décision fédérale et promet qu'elle fera ce qu'il faudra pour que le crédit d'impôt soit maintenu.

Afin de commencer une tournée québécoise visant à mobiliser la population contre la mesure, il invite d'ailleurs les médias jeudi matin à une conférence de presse à Trois-Rivières, afin de démontrer que celle-ci « affectera de manière considérable les travailleurs et les entreprises en Mauricie ».

Le Fonds de solidarité FTQ, dont la mission est d'investir dans les entreprises de l'ensemble des secteurs d'activité de l'économie québécoise, possédait un actif de 8,8 milliards de dollars le 30 novembre 2012, de l'argent investi par 600 000 épargnants.

Annulation du crédit d'impôt

Dans le dernier budget fédéral, Ottawa a annoncé l'élimination graduelle du crédit d'impôt de 15 % qu'il accorde aux actionnaires des fonds de travailleurs. Le crédit demeurera inchangé jusqu'en 2014, et sera ensuite réduit de 5 % par année jusqu'en 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !