•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne de sensibilisation à l'autisme

Le reportage d'Anne-Louise Despatie

En cette Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme, des parents d'enfants souffrant de ce trouble envahissant du développement, des adultes autistes et des intervenants sont rassemblés devant les bureaux de la première ministre Pauline Marois, à Montréal, pour réclamer une amélioration des services aux personnes autistes et à leurs familles.

Ils demandent notamment la création de maisons de répit, la fin des listes d'attente et un meilleur financement des services.

En entrevue à RDI, Electra Dalamagas, d'Autisme Montréal, a tenu à souligner la grande détresse des familles, souvent laissées à elles-mêmes, et a déploré une diminution des services.

Ce qui est attendu d'un parent : d'être parent, d'être éducateur, d'être thérapeute, d'être psychologue, et en plus de travailler, de vaquer à toutes les activités de la vie quotidienne, c'est inhumain pour une famille d'être capable de faire ça sans aide.

Electra Dalamagas

Le Mois de l'autisme vise à sensibiliser le public à la réalité des personnes autistes, qui représentent environ 1 % de la population. Les activités culmineront, le 27 avril, par une marche pour l'autisme, qui est aussi l'occasion d'une collecte de fonds.

Avec les informations de La Presse canadienne

Grand Montréal

Société