•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme se rend après avoir ouvert le feu sur des policiers à Saint-Léonard

Les lieux de la fusillade

Radio-Canada

Un homme s'est rendu aux autorités samedi matin, plusieurs heures après avoir ouvert le feu sur des policiers et des ambulanciers dans l'arrondissement Saint-Léonard, à Montréal.

Le suspect, âgé d'une soixantaine d'années, s'était ensuite barricadé seul dans son logement de la rue Pontoise. Il a finalement accepté de se rendre vers 4 h 25 samedi matin, après avoir négocié avec les policiers. Il pourrait être accusé de tentative de meurtre.

Vers 20 h vendredi soir, les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et les ambulanciers d'Urgences-santé se sont présentés dans le secteur des rues Bélanger et Lacordaire, à la suite d'un appel à propos d'un homme souffrant de problèmes de santé mentale.

Sur place, l'homme a fait feu en direction des intervenants, qui se sont rapidement mis à l'abri. Des renforts ont alors été appelés.

Un large périmètre de sécurité a rapidement été érigé et le SPVM a procédé à quelques évacuations, a indiqué son porte-parole, Dany Richer.

Lors d'une première tentative d'évacuation, de nouveaux coups de feu ont été tirés, ce qui a complexifié l'opération. Des policiers ont ensuite été positionnés stratégiquement, afin de permettre une deuxième tentative plus sécuritaire, a ajouté M. Richer.

Plus tard en soirée, les enquêteurs ont appris que l'individu possédait plusieurs armes à feu, dont au moins une à longue portée. Le périmètre de sécurité a donc été élargi et d'autres évacuations ont été effectuées.

Le groupe tactique d'intervention du SPVM était notamment sur les lieux de l'incident.

Avec les informations de La Presse canadienne

Justice et faits divers