•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'exposition « Les Beatles à Montréal » au musée Pointe-à-Callière

Le reportage de Laurence Trépanier

Une exposition au Musée d'archéologie et d'histoire de Montréal revisite les deux spectacles donnés à Montréal par les Beatles, le 8 septembre 1964, alors que s'amorce une véritable révolution musicale au Québec.

Ce jour-là, le groupe britannique, formé de John Lennon, de Paul McCartney, de George Harrison et de Ringo Starr, passe moins de 10 heures à Montréal. Leurs deux concerts, à 16 h et 20 h 30, attirent 21 000 personnes au Forum de Montréal, alors situé rue Sainte-Catherine. L'atmosphère est hystérique, et la foule crie au point de couvrir la voix des chanteurs.

Faire le mur pour un billet

Sharman Yarnell était parmi les spectateurs. À l'âge de 9 ans, en cachette, elle a quitté sa maison de l'ouest de l'île pour aller s'acheter un billet, au prix de 4,50 $. Ses parents lui ont finalement permis d'aller au concert, dont elle se souvient encore avec émotion, près de 50 ans plus tard. « C'était merveilleux, c'était très bruyant et je ne pouvais pas voir beaucoup de choses sur la scène. Mais le son, c'était terrible! »

Sharman Yarnell a prêté au musée un grand cahier où elle a collé des coupures de presse et beaucoup de souvenirs relatifs à son groupe préféré. Pointe-à Callière a justement bâti son exposition avec l'aide de fans et de collectionneurs. Parmi eux, l'auteur-compositeur-interprète Gilles Valiquette a prêté de nombreux disques et objets personnels à l'effigie des Beatles.

Le courant yé-yé au Québec

L'exposition veut mettre en valeur la façon dont la musique des Beatles a eu un impact sur l'émergence du courant yé-yé des années 1960 au Québec. La décennie a été marquée par des changements sociaux durant lesquels les jeunes ont fait de la musique leur moyen de s'affirmer. L'effervescence musicale de cette époque a vu naître des groupes comme les Baronets, les Classels, les Hou-Lops et les Sultans.

L'héritage des Beatles est encore omniprésent aujourd'hui. Les visiteurs peuvent revivre la prestation montréalaise des Beatles grâce à la bande sonore du spectacle, un prêt de Gilles Valiquette. Sur les murs du musée en format géant, ils verront des photos inédites, dont certaines proviennent des Fonds Antoine-Desilets et Jean-Louis-Frund. Mais le clou du spectacle est sans doute la fameuse Rolls-Royce au style fleuri de John Lennon. La précieuse automobile a pu prendre le chemin de Montréal grâce à un partenariat avec le Royal BC Museum, qui en est propriétaire depuis 1993.

Chanter avec les Beatles

De façon plus ludique, les visiteurs pourront se transformer en cinquième Beatle, grâce à un karaoké qui leur fait partager la scène avec John, Paul, George et Ringo dans certaines des chansons interprétées à l'Ed Sullivan Show. Ils pourront interpréter divers titres comme All my loving, She loves you, I saw her standing there, Twist and shout. L'exposition est présentée à la Maison des marins, le nouveau pavillon du musée Pointe-à-Callière, jusqu'au 30 mars 2014.

Un texte de Myriam Fimbry

Grand Montréal

Arts visuels