•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paris confirme la mort du djihadiste Abou Zeid

Abou Zeid apparaît dans une photo diffusée par Sahara Media en décembre dernier.

Abou Zeid apparaît dans une photo diffusée par Sahara Media en décembre dernier.

Photo : AFP / HO/AFP/Sahara Media

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La France a confirmé samedi que le djihadiste nord-africain Abou Zeid avait été tué lors d'un combat contre les troupes françaises au Mali en février.

Dans un communiqué, le bureau du président français François Hollande a déclaré que la mort de Zeid avait été confirmée de manière certaine et qu'elle constituait une étape importante dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Le président du Tchad, Idriss Déby, avait affirmé plus tôt en mars que des soldats tchadiens avaient tué Abou Zeid. Ce dernier était l'un des principaux chefs de l'Al-Qaïda du Maghreb islamique (AQMI), une organisation responsable du décès d'au moins deux otages européens.

L'armée française a amorcé le 11 janvier une opération militaire visant à chasser du pouvoir les extrémistes liés à l'AQMI et à d'autres groupes islamistes dans le nord du Mali.

La crise malienne

Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !