•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés fédéraux de l'Outaouais s'inquiètent des conséquences du budget fédéral

La députée néo-démocrate Françoise Boivin

La députée néo-démocrate Françoise Boivin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les quatre députés néo-démocrates de l'Outaouais craignent que le budget Flaherty, déposé jeudi, ait des conséquences négatives sur la région.

Dans un communiqué, Nycole Turmel (Hull-Aylmer), Françoise Boivin (Gatineau), Mathieu Ravignat (Pontiac) et Mylène Freeman (Argenteuil-Papineau-Mirabel) estiment qu'il pourrait y avoir des compressions de personnel et une diminution des services.

Leurs inquiétudes sont également de nature économique. « L'année dernière, le gouvernement avait prédit une croissance économique qui n'est jamais venue. Il a surestimé les chiffres de plus de 35 % et a été incapable de contenir le déficit total du compte courant qui a atteint 67 milliards de dollars, un record », soutient Françoise Boivin.

De son côté, la députée Mylène Freeman souligne que « les conservateurs ne font que des promesses vides. »

« Rien pour créer des emplois pour les jeunes et les amener dans la région. Rien non plus pour la culture. »

— Une citation de  Mylène Freeman, députée d'Argenteuil-Papineau-Mirabel

Enfin, Mathieu Ravignat estime que le gouvernement conservateur abandonne les régions, comme le Pontiac. Le député est d'ailleurs revenu une fois de plus à la charge, vendredi, pour que la MRC Vallée-de-la-Gatineau soit désignée zone sinistrée, à la suite des chutes de neige abondantes de décembre dernier.

La réponse, donnée à la Chambre des communes, a été que « le comité SOS Vallée-de-la-Gatineau pouvait s'adresser au bureau régional de Développement économique Canada (DEC) ».

Le député Ravignat souligne que le comité a confirmé avoir déjà établi des contacts avec le responsable du bureau de DEC en Outaouais et que le dossier sera déposé sous peu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !