•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les statines peuvent nuire au fonctionnement des reins, selon une étude

Des pilules
Photo: iStockphoto
Radio-Canada

Une équipe de recherche canadienne, comprenant notamment des chercheurs de la Saskatchewan, du Manitoba, de Colombie-Britannique et d'Alberta, a découvert qu'un type de médicament pour contrôler le taux de cholestérol comportait des risques pour les reins.

Les statines, qui sont largement prescrites, ont causé l'hospitalisation de centaines de patients, selon ces chercheurs.

Leur étude, financée par les Instituts de recherche en Santé du Canada, a été menée par des chercheurs de sept provinces canadiennes. Plus de deux millions de dossiers médicaux ont été étudiés provenant de patients du Canada, des États-Unis et de Grande-Bretagne.

Il en ressort qu'une personne sur 500 ayant pris des statines à forte dose a été hospitalisée pour des problèmes rénaux dans les deux ans suivant la prescription, pouvant mener jusqu'à la dialyse.

Les chercheurs ont établi que les risques d'hospitalisation pour une maladie aiguë des reins augmentaient de 34 % dans les 120 premiers jours de traitements aux statines.

Efficacité du médicament

Les chercheurs mentionnent toutefois que ce type de médicament est efficace contre le cholestérol et qu'il continuera à être prescrit.

Les patients qui ont connu des complications cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux à cause d'un cholestérol élevé devraient continuer de prendre des statines à forte dose, selon l'un des chercheurs de l'étude, le Dr Pierre Ernst de l'Université McGill.

Il recommande toutefois que ceux qui ont un taux de cholestérol élevé, mais n'ont pas eu de complications, se voient prescrire des statines à dose modérée.

Les chercheurs espèrent que les médecins seront mis au courant des résultats de l'étude, publiée dans le British Medical Journal, et que les médecins changeront leurs habitudes de prescription.

Statines et diabète

Le 24 janvier dernier, soit près d'un an après la Food and Drug Administration, Santé Canada a diffusé un communiqué informant les Canadiens que l'étiquetage des statines indiquerait dorénavant le risque d'augmentation du taux de glycémie et du faible risque accru de diabète chez les patients déjà vulnérables à cette maladie.

En 2005, Santé Canada avertissait la population que certains patients pouvaient présenter des troubles médicaux préexistants susceptibles d'accroître le risque de problèmes musculaires, y compris d'une affection grave appelée rhabdomyolyse (graves lésions musculaires), s'ils utilisaient des statines.

Santé