•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dernier Zellers de Québec a fermé ses portes

Radio-Canada

Le dernier magasin Zellers de Québec, celui de Place Fleur de Lys, a fermé ses portes jeudi après-midi. Les quatre magasins de la région de la capitale seront rénovés et rouvriront à l'automne, sous l'enseigne Target. Jusqu'à 12 millions de dollars seront investis pour chaque nouveau magasin.

Les employés des Zellers ont perdu leur emploi dans cette fermeture. Cependant, le géant américain du commerce de détail Target leur garantit une entrevue, sans plus. S'ils sont embauchés, les travailleurs devront repartir de zéro en ce qui a trait à leur ancienneté, notamment. Les Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce contestent d'ailleurs cette façon de faire.

La fermeture des Zellers au Québec entraîne la perte de 5000 postes. Le directeur des relations publiques de Target, Sébastien Bouchard, fait valoir que des milliers de postes seront créés pour ses 25 magasins. « Au Québec, Target compte créer 7500 emplois dans la plupart des succursales. Ça représente près du double du nombre d'employés qu'il y avait auparavant, donc on voit vraiment ça comme une très bonne nouvelle pour les travailleurs », fait savoir M. Bouchard.

Les futurs employés devront faire preuve de souplesse puisque la culture d'entreprise de Target diffère de celle de plusieurs magasins à grande surface, soutient M. Bouchard. « On cherche des employés qui sont polyvalents, les membres de l'équipe doivent être intéressés à remplir plusieurs postes », affirme-t-il. Lors de cette fermeture, plusieurs chasseurs d'aubaines se sont rendus sur place afin d'obtenir des articles à rabais.

Les autres magasins Zellers de la région, à Place Laurier, aux Galeries Chagnon et aux Galeries de la Capitale ont pour leur part fermé leurs portes dans les derniers mois.

Les magasins Zellers du Québec ont été vendus à la Société Target en 2012.

Québec

Consommation