•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Garneau se retire de la course à la direction du PLC

Marc Garneau se retire de la course à la direction du PLC.

Marc Garneau se retire de la course à la direction du PLC.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ex-astronaute et député de Westmount-Ville-Marie, Marc Garneau, annonce qu'il se retire de la course à la direction du Parti libéral du Canada.

M. Garneau a décidé de quitter la course en raison de l'avance importante dont jouit Justin Trudeau sur ses adversaires dans cette course. Selon les sondages, Marc Garneau arrive au deuxième rang des favoris dans la course, derrière Justin Trudeau.

Expliquant qu'il s'était engagé dans la course pour la gagner, Marc Garneau a en quelque sorte concédé la victoire prochaine de Justin Trudeau.

Justin est sur le point de remporter une victoire décisive. Il est temps pour moi de me désister. Je lui donne mon appui.

Une citation de :Marc Garneau, député de Westmount-Ville-Marie

Serein et sans amertume, Marc Garneau a félicité son adversaire pour sa performance dans cette course et lui a offert son appui et son entière collaboration.

« Je n'échangerais cette expérience pour rien au monde [...] Je redeviens maintenant un militant loyal au sein du Parti libéral du Canada, et dans 5 semaines, le temps sera venu pour nous tous de nous consacrer à la tâche la plus importante, soit d'offrir une alternative libérale crédible et forte à Stephen Harper », a déclaré Marc Garneau.

L'ex-astronaute et député de Westmount-Ville-Marie s'était lancé dans la course à la direction de son parti le 20 novembre dernier.

C'est le 14 avril prochain que les membres du PLC choisiront celui ou celle qui sera le prochain chef du parti. En attendant le vote, huit candidats demeurent dans la course.

Report de la date limite d'inscription pour voter

La période d'inscription pour voter pour le prochain chef du PLC a été prolongée d'une semaine, un geste qui devrait aider Justin Trudeau à consolider son avance déjà très importante.

Le camp Trudeau avait d'ailleurs réclamé ce délai, arguant que le parti avait besoin de plus de temps pour faire parvenir les trousses d'inscription aux plus de 100 000 partisans et sympathisants qui ont donné leur nom, mais pas leurs adresses courriel. Plus de 60 % d'entre eux ont été recrutés par l'équipe Trudeau.

Seuls ceux qui s'inscrivent pourront voter pendant la semaine du 6 avril; jusqu'à maintenant, seul le tiers des 294 000 membres et sympathisants du PLC ont accompli cette démarche. La date limite des inscriptions devait être jeudi, mais le parti a désormais repoussé cette date jusqu'au 21 mars.

La décision ne faisait pas l'unamnimité au sein du parti. L'équipe de la candidate Joyce Murray s'était vigoureusement opposée à cette prolongation, mais la députée de Vancouver a dit qu'elle accepterait la décision du parti.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !