•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vie a pu exister sur Mars

Mars
Photo: NASA

L'analyse des minéraux contenus dans le premier échantillon de roche martienne prélevé par le robot américain Curiosity laisse à penser que la vie microbienne a pu exister dans le passé sur la planète Mars, annonce la NASA.

Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie : sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative.

Michael Meyer, Mission Curiosity

Les chercheurs ont détecté de nombreux éléments nécessaires à la vie comme de l'azote, de l'oxygène, de l'hydrogène, du phosphore et du carbone.

Dans cette photo publiée par la NASA le 5 février, Curiosity se préparer à forer une pierre nommée John Klein.Dans cette photo publiée par la NASA le 5 février, Curiosity se préparer à forer une pierre nommée John Klein. Photo : AFP / HO

L'échantillon a été prélevé dans un trou de 1,6 cm de diamètre et de 6,4 cm de profondeur, foré au début de février dans le cratère Gale.

La roche se trouverait, selon les responsables de la mission, à la fin d'un ancien réseau de rivières qui aurait pu fournir des ingrédients chimiques et d'autres conditions favorables pour la vie de microbes.

L'échantillon contient notamment de l'argile formée dans de l'eau, une autre preuve que Mars aurait abrité des milieux humides.

Les minéraux argileux représentent au moins 20 % de la composition de l'échantillon.

De plus, contrairement à la différence des autres lieux déjà observés sur Mars, cet endroit n'était pas fortement oxydé, acide ou très salé.
Les chercheurs affirment même que cette eau aurait même pu être potable pour l'homme.

Consulter notre dossier sur le système solaire

La semaine dernière, un problème informatique a paralysé la mémoire flash de l'ordinateur principal du robot. Comme Curiosity possède deux ordinateurs qui peuvent fonctionner indépendamment l'un de l'autre, le robot travaille maintenant à l'aide du second, le temps de réparer l'autre machine.

Le saviez-vous? Curiosity est une sonde robotisée de 900 kg, de la taille d'une petite voiture, et dotée de 10 instruments de mesure et d'observation. Elle a coûté 2,5 milliards de dollars américains et pourrait permettre d'établir si l'environnement de Mars a un jour été propice au développement de la vie.

Avec les informations de Agence France-Presse

Science