•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assurance-emploi et aide sociale : des réformes qui inquiètent la santé publique

Agnès Maltais dans les bureaux de Radio-Canada à Québec pour commenter la décision du gouvernement Marois de modifier l'accès à l'aide sociale
Agnès Maltais dans les bureaux de Radio-Canada à Québec pour commenter la décision du gouvernement Marois de modifier l'accès à l'aide sociale
Radio-Canada

La réforme de l'assurance-emploi du gouvernement Harper ainsi que les modifications aux règlements de l'aide sociale du gouvernement Marois inquiètent le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Robert Maguire.

Il dit avoir été surpris de l'annonce par la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, d'imposer des restrictions à l'octroi de l'aide sociale.

Il affirme que ces deux filets de sécurité permettaient aux gens de tomber « d'un peu moins haut ». Il croit que les répercussions de ces changements seront extrêmement importantes sur la santé de la population.

« À partir du moment où on va réduire l'assurance-emploi, les gens vont être obligés de se revirer de bord et d'aller au niveau de l'aide sociale. On peut continuer le cercle de la pauvreté. C'est un peu ce qui est dommage là-dedans », a fait valoir Robert Maguire.

Est du Québec

Politique