•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cadre de la Ville de Montréal s'enlève la vie

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Arrondissement Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce

Arrondissement Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un employé de l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce a été retrouvé sans vie, samedi, dans sa maison de Châteauguay. Le cadre de la Ville de Montréal Robert Rousseau s’est suicidé. Il avait rencontré l'Unité permanente anticorruption (UPAC) la veille.

M. Rousseau était le chef du service des permis et des inspections de l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

L’UPAC n’était toutefois pas la seule à s’intéresser aux activités du service de M. Rousseau. Le contrôleur de la Ville de Montréal avait également ouvert une enquête sur le service en raison d'allégations d’infrastructures non conformes à la réglementation de la Ville de Montréal dans l’arrondissement.

Les enquêteurs du contrôleur général s’intéressent au projet de condominium Upper Lachine-Wilson, dont l'entrepreneur Tony Magi, reconnu comme un proche de la mafia montréalaise, est le promoteur.

Deux autres gestionnaires visés par cette enquête

L’ancien gestionnaire du service de M. Rousseau, Jean-Yves Bisson, fait également l’objet d’une enquête du contrôleur général de la Ville de Montréal.

Dans une émission d'Enquête, M. Bisson avait admis avoir discuté du projet de l'avenue Wilson non seulement avec Tony Magi, mais aussi Nick Rizzuto jr, lors d'une rencontre dans un restaurant de l'arrondissement.

M. Bisson avait acheté un condo de Tony Magi quelques jours avant sa retraite en 2008. Il l'a revendu quelques mois plus tard et aurait empoché un profit de 40 000 $, ce qu'il nie. M. Bisson nie également avoir commis tout geste illégal.

Un autre employé de l'arrondissement, un ingénieur, est aussi visé par l'enquête du contrôleur de la ville. Il aurait reçu un pot-de-vin dans cette histoire.

Michael Applebaum reste muet

Le maire intérimaire de Montréal, Michael Applebaum, qui a dirigé l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce pendant huit ans, a refusé de commenter la nouvelle par respect pour la famille de M. Rousseau. Le contrôleur de la Ville avait été alerté par le maire à la suite des allégations de non-conformité des infrastructures dans le projet de Tony Magi.

La direction de l'arrondissement a confirmé le décès de l'un de ses employés, tout en refusant de commenter pour les mêmes raisons que M. Applebaum. « Nos pensées vont à la famille et aux collègues qui encaissent aujourd'hui un terrible choc », précise simplement le communiqué de l'arrondissement.

Avec les informations d'Alain Gravel

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.