•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien maire de Détroit reconnu coupable de corruption

Ex maire de Détroit

Photo : La Presse canadienne / Paul Sancya

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien maire de la ville de Détroit Kwame Kilpatrick a été reconnu coupable de corruption lundi, ce qui lui vaudra un nouveau séjour en prison.

Des jurés l'ont déclaré coupable d'avoir empoché des dizaines de milliers de dollars en pots-de-vin après avoir veillé à ce qu'une entreprise d'excavation reçoive des contrats publics valant plusieurs millions.

Une femme avait notamment témoigné lui avoir remis 200 000 $US en liquide. Un autre ancien conseiller avait admis avoir fréquemment agi comme intermédiaire pour remettre les pots-de-vin à l'ancien maire. Une enquête menée par l'Internal Revenue Service des États-Unis avait déterminé que Kilpatrick a dépensé 840 000 $US au-delà de son salaire de maire.

Kilpatrick avait refusé de témoigner et nie toute malversation. Son avocat affirme qu'il recevait souvent des cadeaux en argent de la part d'employés municipaux ou de partisans politiques lors de ses vacances ou à l'occasion de son anniversaire.

Le gouvernement reprochait aussi à Kilpatrick d'avoir pigé allègrement dans le Civic Fund, un fonds sans but lucratif qu'il avait mis sur pied pour venir en aide aux résidents de sa ville. L'argent aurait servi à défrayer des cours de yoga, des séjours au camp de vacances pour ses enfants, des bâtons de golf et des voyages.

L'homme de 42 ans avait été élu maire en 2001, à l'âge de 31 ans. Il a démissionné en 2008 après avoir plaidé coupable à des accusations d'entrave à la justice, en lien avec une aventure extraconjugale. Il a écopé de 14 mois de prison pour avoir contrevenu aux conditions de sa remise en liberté sous caution dans cette affaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !