•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Foyer de Rimouski : des préposés à bout de souffle

Personnes agées

(archives)

Radio-Canada

Selon le syndicat CSN, les préposés aux bénéficiaires du Foyer de Rimouski sont en surcharge de travail en raison d'un manque constant d'effectifs ce qui compromet la qualité des soins de ce Centre hospitalier de soins de longues durées (CHSLD) de 250 lits.

Chaque préposé du Foyer de Rimouski doit s'occuper en moyenne de huit patients par jour. C'est beaucoup trop, estime le conseiller syndical de la CSN, Daniel Charrette. Il y en a qui ne prennent pas leur pause, raconte M. Charrette, il y en a qui au lieu de commencer à 7 h 30 le matin, vont arriver à 7 h 10 pour préparer les choses. Ce qui devrait se faire à l'intérieur de leur quart, ils vont le faire un peu avant, d'autres sur leur pause de repas. Ce n'est pas de cette façon qu'on va régler les problèmes de surcharge. »

Les infirmières et les infirmières auxiliaires en ont aussi plein les bras, selon lui. « On a peut-être les effectifs pour donner 70 % des soins. La réalité, c'est ça. Les gens ont un bain par semaine, le reste c'est un bain éponge, laver à la mitaine », souligne le conseiller de la CSN.

Donald Charrette croît que les cas de plus en plus lourds de certains patients compliquent le travail des employés. Plusieurs d'entre eux, rapporte le porte-parole de la CSN, souhaitent quitter leur poste, lorsque cela est possible, pour un autre emploi dans le réseau de la santé.

La direction du CSSS-Rimouski-Neigette devrait réagir lundi à cette sortie syndicale.

La région du Bas-Saint-Laurent compte huit CHSLD.

Est du Québec

Santé