•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Îles Malouines : britanniques ou pas?

Des voitures décorées du drapeau britannique circulent à Port Stanley, capitale des îles Malouines, au premier jour du référendum

Des voitures décorées du drapeau britannique circulent à Port Stanley, capitale des îles Malouines, au premier jour du référendum

Photo : Paul Byrne

Radio-Canada

Les Îles Malouines se prononcent par référendum dimanche et lundi sur le maintien de leur statut de territoire britannique d'outre-mer.

L'Argentine continue de revendiquer le contrôle de cet archipel de l'Atlantique-Sud, situé à 500 kilomètres de ses côtes. Il y a 1650 électeurs inscrits dans ce territoire qui regroupe 750 îles et îlots.

Des observateurs électoraux provenant du Canada, du Mexique, des États-Unis, du Paraguay, de l'Uruguay, du Chili et de la Nouvelle-Zélande seront sur place pour superviser le scrutin, compliqué par la géographie du territoire.

Les îles Malouines sont située au large de l'Argentine, dans l'océan AtlantiqueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les îles Malouines sont située au large de l'Argentine, dans l'océan Atlantique

Photo : Google Maps

Les habitants des Malouines s'attendent à ce que le résultat soit très fortement en faveur de la gouvernance et de la protection britanniques, un résultat qui, espèrent-ils, centrera leur propre autonomie au sein de tout débat sur leur avenir en lien avec les prétentions territoriales de l'Argentine.

L'Argentine continue d'affirmer que les habitants des îles y ont été « implantés », et qu'une résolution des Nations unies oblige Londres à résoudre la dispute de façon bilatérale. Buenos Aires rejette la légitimité du référendum.

En 1982, une courte guerre, gagnée par la Grande-Bretagne, a opposé l'ancienne puissance coloniale à l'Argentine.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

International