•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans le ciel près de chez vous!

La comète de Halley

La comète de Halley

Photo : ASE

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La comète Pan-Starrs devrait être visible dans les prochains jours à partir du Canada et dans l'ensemble de l'hémisphère nord. Elle apparaîtra à l'ouest au coucher du soleil à partir du 7 mars, et sera observable jusqu'à la fin du mois.

La trajectoire de la comète Pan-Starrs C/20011 L4 en mars 2013.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La trajectoire de la comète Pan-Starrs C/20011 L4 en mars 2013.

Photo : Observatoire de Paris / IMCCE / P. Rocher

Une comète est un petit objet d'un diamètre de quelques kilomètres constitué principalement de glace, d'eau et de roches. Il sera possible de l'apercevoir à l'œil nu, mais une bonne paire de jumelles pourrait rendre l'observation plus facile.

L'astronome Patrick Rocher, de l'Observatoire de Paris, explique qu'il faudra attendre jusqu'à la période du 10 au 12 mars pour que les meilleures conditions d'observation soient réunies. Elle passera au plus près du Soleil le dimanche 10 mars, à 45 millions de kilomètres de distance.

Le problème, c'est qu'elle est proche du Soleil, donc on la verra le soir à l'ouest après le coucher du soleil. Plus le temps va passer, plus elle sera haute sur l'horizon, mais plus sa magnitude va monter, donc elle sera moins lumineuse.

Une citation de :Patrick Rocher

.

La comète Pan-Starrs dans le ciel de Bridgetown, Australie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La comète Pan-Starrs dans le ciel de Bridgetown, en Australie, le 27 février 2013.

Photo : Jim Gilfford

Deux conseils pour l'observer :

  • Éloignez-vous des grands centres urbains ou postez-vous dans un endroit dépourvu de lumière artificielle;
  • Placez-vous à un endroit qui offre une vue bien dégagée vers l'ouest. En France, le bord de mer sur la côte Atlantique au coucher du soleil est un bon plan.

Il s'agit d'une comète nouvelle, jamais aperçue auparavant, et qui ne fera qu'une seule et unique incursion dans notre ciel avant d'être éjectée dans les profondeurs de la Galaxie.

Une citation de :Observatoire de Paris

Ces corps célestes se sont formés lors de la naissance du système solaire et tournent autour du Soleil avec des fréquences très variables, de quelques années à plusieurs millions d'années.

D'où vient la queue?

Lorsque les comètes s'approchent du Soleil, la température du noyau s'élève et la glace passe de l'état solide à l'état gazeux, ce qui entraîne l'éjection de gaz et de poussières. Ainsi, il est possible d'y apercevoir deux queues, l'une de gaz et l'autre de poussière. Ces traînées peuvent s'étendre sur des millions de kilomètres.

La prochaine occasion de voir un astre de ce genre sera en novembre, avec le passage de la comète ISON.

Le saviez-vous? Pan-Starrs C/2011 L4 tient son surnom de l'acronyme du télescope de l'Université d'Hawaï, qui l'a détectée en 2011.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !