•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspé vs Pétrolia : le maire Roussy présente un document jugé compromettant à Québec

La recette du chef Jean Avril remonte aux années soixante.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Gaspé, François Roussy, a rencontré mercredi à Québec certains ministres à l'Assemblée nationale, dont ceux des Ressources naturelles, Martine Ouellette, et de l'Environnement, Yves-François Blanchet.

Le dossier de l'exploration pétrolière a été au cœur des discussions. Le maire Roussy dit détenir depuis la semaine dernière un document important, voire compromettant, qui concerne Pétrolia.

Selon le maire de Gaspé, ce document obtenu grâce à la Loi sur l'accès à l'information concerne des procédés préoccupants utilisés par la société pétrolière à Gaspé. M. Roussy se garde pour l'instant de dévoiler le contenu du document.

Le maire de Gaspé a indiqué que, bien qu'elle ne soit pas contre le bon développement économique de Gaspé et de l'exploitation pétrolière, la Ville a des craintes quant à une possible contamination des sources d'eau.

Selon M. Roussy, la teneur du document qu'il a en main vient confirmer ces craintes et légitimer la réglementation adoptée par le conseil municipalpour protéger l'eau potable de la ville.

Des rencontres productives

Le maire François Roussy souhaitait faire une mise au point avec le gouvernement dans le dossier pétrolier de la région. Il a qualifié ses rencontres de mercredi de productives . « On a eu de belles discussions sur le modèle de développement des hydrocarbures. On sent vraiment que la ministre [Ouellet] a une volonté de travailler avec les gens du milieu », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le ministre Yves-François Blanchet a confirmé avoir été mandaté par le gouvernement québécois d'élaborer un règlement pour protéger les territoires habités de l'exploitation pétrolière. Selon lui, le règlement devrait être publié d'ici trois semaines.

« J'ai un premier jet sur ce que pourraient être les distances séparatrices. Je vais dormir dessus un certain temps avant de formuler des recommandations à la fois aux membres du ministère et, par la suite, au conseil des ministres », a précisé M. Blanchet.

Le ministre de l'Environnement a souligné qu'une fois adopté, le règlement du gouvernement du Québec aura préséance sur celui des municipalités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec