•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins deux bains par semaine pour les aînés des résidences

Une salle de bain feng shui
Photo: iStockphoto

Le gouvernement albertain exige aux résidences pour aînés de donner au moins deux bains par semaine.

Cette nouvelle norme, qui a été annoncée mardi et qui doit être incluse dans les plans de soins de santé aux aînés, entre immédiatement en vigueur.

« Plus qu'une simple question d'hygiène, c'est un problème de dignité humaine », a expliqué Fred Horne, ministre provincial de la Santé, dans un communiqué.

Jusqu'à présent, les normes de soins de santé prolongés n'imposaient pas un nombre minimum de bains à donner aux aînés hébergés dans des résidences.

George VanderBurg, ministre associé responsable des Services aux aînés, a tenu à préciser qu'il ne faut pas prendre un minimum pour un maximum.

« Si les soins et l'hygiène d'un résidant exigent davantage de bains, il faut lui en donner davantage. Nous nous attendons à ce que le personnel des résidences surveille et réponde immédiatement aux besoins individuels des patients en matière de soins de santé et d'hygiène », a expliqué M. VanderBurg.

La question de bains aux aînés dans les résidences avait suscité une controverse, vers la fin de l'année 2012.

À Calgary, une résidante avait décidé de donner un chèque-cadeau de 500 $ pour permettre au mari d'une amie de recevoir un second bain par semaine dans un centre de soins de longue durée.

Précisions

La nouvelle norme demande aussi qu'un bain inclue une douche, un bain complet au savon ou un bain dans un lit, selon ce que les résidants ou leurs familles choisiront comme option appropriée.

Même si ce changement est en vigueur immédiatement, la province donne aux fournisseurs de soins une flexibilité pour ajuster les quarts de travail de leur personnel, s'acheter des nouveaux équipements ou effectuer des rénovations, en conséquence.

David O'Brien, vice-président pour les soins de santé primaires et communautaires aux aînés à Services de santé Alberta, s'engage à veiller à l'application des nouvelles mesures.

« Nous continuerons à nous concentrer sur les besoins en soins de santé des résidants et à nous assurer que des bains réguliers, des douches ou des bains au savon sont donnés avec compassion », a assuré M. O'Brien.

Le gouvernement demande à Services de santé Alberta de s'entendre avec les fournisseurs de soins pour gérer les coûts associés à sa nouvelle norme.

Exemples rares

Le centre de soins prolongés Jasper Place, qui est géré par le groupe Revera, à Edmonton, donne déjà un minimum de deux bains hébdomadaires depuis 2008.

Heather Christenson, directeur du centre affirme que cette pratiques rassure les résidants et les familles et contribue à améliorer la qualité de leur vie.

Mais le centre Jasper Place fait partie des exceptions.

Alberta

Société