•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspésie : des travailleurs sylvicoles insatisfaits de la gestion de l'aménagement forestier

Des travailleurs sylvicoles manifestent à Caplan

Des travailleurs sylvicoles manifestent à Caplan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À Caplan, en Gaspésie, entre 200 et 300 travailleurs et employeurs de l'industrie sylvicole de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent ont répondu à l'appel à la manifestation lancé par le collectif des entreprises sylvicoles de la Gaspésie.

À moins d'un mois de l'entrée en vigueur du nouveau régime forestier, les manifestants demandent à la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, l'heure juste sur l'attribution du budget pour la réalisation de travaux sylvicoles.

Les entreprises et les travailleurs se plaignent notamment du fait que près de 10 % du budget gouvernemental disponible pour des travaux forestiers réguliers soit maintenant offert en soumissions plutôt que par contrats directs avec les entreprises.

Un des manifestants à CaplanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des travailleurs sylvicoles manifestent à Caplan

Le collectif des entreprises sylvicoles de la Gaspésie se dit aussi inquiet de la possible disparition ou, à tout le moins, de la diminution du financement des programmes de création d'emplois en forêt et de mise en valeur des ressources du milieu.

Par ailleurs, des employeurs et des travailleurs sylvicoles saisonniers ont fait part de leurs inquiétudes quant aux nouvelles mesures de la réforme de l'assurance-emploi, qui toucheront nombre d'entre eux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec