•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Côte-Nord : un pas vers l'agrandissement des aires protégées

Sentier en foret durant l'hiver

Sentier en foret durant l'hiver

Radio-Canada

Les élus de la Côte-Nord organisent une tournée régionale d'information en vue de répertorier de nouvelles aires à protéger ou de voir à agrandir des aires protégées déjà existantes.

Il s'agit de la première étape d'un processus qui vise à augmenter le territoire destiné à la conservation. Près de 7 % du territoire de la Côte-Nord est protégé, l'objectif est d'atteindre 12 % d'ici 2015.

Les élus souhaitent, en organisant cette tournée, que le milieu s'engage dans la sélection des territoires à protéger. Le directeur aux Ressources naturelles et au territoire, Charles Warren, explique que les expériences passées ont révélé que la région ne se sentait pas vraiment concernée par le choix des aires protégées. Ce qui, constate M. Warren, a et peut avoir différentes conséquences sur le territoire.

Le directeur général du Conseil régional de l'environnement de la Côte-Nord, Sébastien Caron, rappelle que les activités industrielles, comme l'exploitation forestière, sont interdites dans une aire protégée, mais d'autres activités comme la chasse, la pêche, la villégiature ou même l'exploitation d'une pourvoirie sont permises.

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) avait organisé un exercice similaire il y a près d'un an. Québec proposait huit nouvelles réserves de biodiversité.

Les séances d'information de la Conférence régionale des élus permettront de proposer de nouveaux territoires à protéger au ministère du Développement durable et de l'Environnement qui, au final, aura le dernier mot sur les aires choisies.

Les élus visiteront cinq MRC à compter de la semaine prochaine. La visite dans la Municipalité du Golfe-du-Saint-Laurent en Basse-Côte-Nord sera organisée plus tard.

Est du Québec

Environnement