•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CIA avait un plan pour armer les rebelles syriens

Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta

Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta

Photo : AFP / MANDEL NGAN

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Lors d'une audition devant un comité du Sénat, le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta a révélé que la CIA avait établi un plan pour armer et entraîner les rebelles syriens.

Ce plan avait été élaboré l'année dernière par David Petraeus, directeur de la CIA à l'époque, et soutenu par l'ex-secrétaire d'État Hillary Clinton.

Mais la Maison-Blanche était inquiète des risques encourus en s'impliquant davantage dans la crise syrienne. Ainsi, le plan a été rejeté par l'équipe du président Barack Obama.
L'objectif de M. Petraeus était de tisser des liens avec des alliés syriens avec qui les États-Unis pourraient collaborer après la chute du président Bachar Al-Assad.

Quelques membres de l'administration Obama envisageaient cependant de reconsidérer le plan après l'élection présidentielle, mais le départ précipité de M. Pertaeus et la maladie de Mme Clinton ont fait que le plan s'est retrouvé au placard, selon le New York Times.

Avant l'audition de M. Panetta, le quotidien new-yorkais avait fait état de ce plan.

De nombreux articles de la presse occidentale ont fait état l'été dernier d'une aide apportée aux rebelles syriens par des services secrets occidentaux. Cette information n'a pas été démentie par les pays concernés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !