•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pollution du milieu agricole menace le lac Winnipeg

Des algues sur une plage du lac Winnipeg

Des algues sur une plage du lac Winnipeg

Photo : Global Nature Fund

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le lac Winnipeg a été nommé samedi le « Lac le plus menacé de 2013 » par une organisation non gouvernementale implantée à Berlin, en Allemagne.

L'organisme Global Nature Fund note le rôle important que jouent les pesticides agricoles et les déversements d’égouts dans la prolifération d’algues bleu-vert qui déséquilibrent la chaîne alimentaire du plan d'eau.

Elles peuvent également poser un risque aux humains.

« Il est difficile de croire que cet immense lac a les mêmes problèmes que des lacs de pays plus densément peuplés », explique l’ONG dans son rapport.

Le lac Winnipeg est le dixième plus grand au monde.

La désignation de « lac menacé » a été décernée le 2 février lors de la Journée mondiale des zones humides, dont le but est de sensibiliser le grand public au besoin de protéger la biodiversité.

En 2012, l'appellation a été attribuée au lac Titicaca du Pérou et de Bolivie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !