•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Côte-Nord : 26e jour de grève de la faim pour les deux femmes innues

Aniesh Vollant

Aniesh Vollant

Radio-Canada

Les deux femmes innues de Uashat-Maliotenam, Aniesh Vollant et Jeannette Pilot, poursuivent leur grève de la faim même si la chef d'Attawapiskat, Theresa Spence, a mis fin mercredi à son jeûne.

Les grévistes sont résolues à aller jusqu'au bout de leur combat. Elles continuent de réclamer l'autonomie gouvernementale des Premières Nations. « Je fais personnellement un appel aux chefs aussi pour se lever en notre nom. Je pense que ça serait un gros moyen de pression sur le gouvernement », affirme Aniesh Vollant.

26 jours de grève

Les deux femmes affirment bien se sentir, même si la fatigue et les effets du jeûne commencent à se manifester. Elles se nourrissent exclusivement de bouillon de poisson.

Je me sens bien sauf ce matin, en me levant, j'avais une genre de brûlure d'estomac. Je me suis allongée, ça a passé.

Jeannette Pilot

Le député néo-démocrate de Manicouagan, Jonathan Genest-Jourdain, reconnaît la légitimité de leur lutte. Mais craignant pour la santé des deux femmes, il les invite à mettre un terme à leur jeûne.

« C'est la seule préoccupation que j'ai. Mais leur grève de la faim a eu un impact positif, parce que ça a donné une belle couverture. On en parle encore aujourd'hui et ça a mobilisé les gens », fait valoir le député.

Les deux militantes persistent à croire que la grève de la faim est la meilleure façon d'apporter leur contribution au débat concernant la gouvernance des conseils de bande.

Est du Québec

Société