•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation à Miramichi contre la réforme de l'assurance-emploi

Les manifestants rassemblés devant le bureau de la députée Tilly O'Neill-Gordon

Photo : Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Près de 500 opposants à la réforme de l'assurance-emploi ont manifesté, mardi, à Miramichi, au Nouveau-Brunswick.

Les manifestants se sont rassemblés au bureau de Service Canada et se sont rendus jusqu'au bureau de la députée conservatrice Tilley O'neill-Gordon.

L'activité était appuyée par la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick, l'Alliance de la fonction publique du Canada et la communauté autochtone d'Elsipogtog.

La députée fédérale a accepté de rencontrer un groupe de manifestants, des syndicats des travailleurs, et de députés provinciaux.

Tilly Oneil Gordon, députée fédérale de MiramichiAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tilly Oneil Gordon, députée fédérale de Miramichi

Photo : Nicolas Steinbach

Selon une étude du gouvernement provincial présentée à la députée fédérale O'neill-Gordon par le député Bill Fraser, le Nouveau-Brunswick perdra 800 emplois et plus de 100 millions de dollars en revenus avec cette réforme de l'assurance-emploi.

Le syndicat des travailleurs du N.-B. affirme que le mouvement de contestation prendra encore plus d'ampleur. Le syndicat sera à Ottawa mercredi pour rencontrer ces homologues.

« On va discuter d'assurance-emploi avec nos amis des autres provinces, c'est rien qu'un commencement, le mouvement va grossir aussi gros qu'en 94 quand Jean Chrétien avait apporté des changements à l'assurance chômage. » - Michel Boudreau, président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick

Une prochaine manifestation est déjà prévue samedi à Inkerman, dans la Péninsule acadienne, plusieurs députés de l'opposition devraient y participer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société