•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'Harry Potter à Alan Ginsberg; Daniel Radcliffe fait parler de lui à Sundance

L'acteur Daniel Radcliffe, au Festival du film de Sundance

L'acteur Daniel Radcliffe, au Festival du film de Sundance

Photo : Danny Moloshok

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'acteur Daniel Radcliffe se réjouit si la célébrité émanant du personnage de jeune sorcier lui ouvre des portes, comme ce rôle du jeune poète gai Allen Ginsberg dans le film Kill your darlings, présenté en première au Festival du film de Sundance, à Park City au Utah.

Daniel Radcliffe n'est pas non plus indisposé par le fait que des jeunes filles le suivent à la trace dans les rues de Park City dans le souhait de voir la vedette de l'adaptation cinématographique de la série Harry Potter.

Ses fans de la première heure seront toutefois surpris de voir Radcliffe sous un nouveau jour dans Kill your darlings. La scène dans laquelle on voit l'acteur se dénuder pour une scène explicite avec un autre homme a déjà commencé à faire jaser dans les coulisses du festival.

L'acteur a estimé lundi que la popularité qu'il a acquise dans le rôle d'Harry Potter pouvait attirer en salle des gens qui n'auraient pas eu l'idée d'aller voir un film comme Kill your darlings.

Le film Kill your darlings, avec Daniel RadcliffeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le film Kill your darlings, avec Daniel Radcliffe

Photo : Reed Morano

Le long métrage, du réalisateur John Krokidas, relate un chapitre méconnu de la vie d'Allen Ginsberg, qui a rencontré Jack Kerouac (Jack Huston) et William S. Burroughs (Ben Foster) à l'Université de Columbia au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

Dane DeHaan incarne un admirateur des premiers temps d'Allen Gingsberg, Lucien Carr, dont la relation avec un homme plus âgé et obsessif (Michael C. Hall) mêle la future icône de la beat generation à une affaire de meurtre.

Avec les informations de Associated Press, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !