•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mokhtar Belmokhtar, l'homme derrière la prise d'otages d'In Amenas, en Algérie

Mokhtar Belmokhtar

Photo : La Presse canadienne / Presse canadienne

Radio-Canada

L'homme qui serait derrière l'attaque et la prise d'otages du complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, est Mokhtar Belmokhtar.

Surnommé « le Borgne » ou « Mister Marlboro », en raison de sa mainmise sur le trafic de cigarettes au Sahel, Belmokhtar est né en 1972 - il aurait donc 40 ans - et il est originaire de l'est de l'Algérie.

Belmokhtar a quitté son pays natal à 17 ans pour l'Arabie saoudite, sous prétexte de participer à un pèlerinage religieux. Il s'est ensuite rendu en Afghanistan, où il a suivi un entraînement militaire. Il a ensuite rejoint la guérilla islamiste qui a combattu les Soviétiques en Afghanistan dans les années 1980.

De retour en Algérie en 1993, Belmokhtar se lance dans le conflit qui ravage son pays d'origine. Il devient une figure importante du Groupe islamique armé (GIA) et plus tard du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC).

À partir de 1998, Belmokhtar loue ses services aux trafiquants de drogue pour escorter leurs convois en provenance de l'Afrique de l'Ouest.

Belmokhtar est l'un des cofondateurs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Il aurait toutefois été évincé par cette organisation en décembre dernier et il en a profité pour fonder la katiba [unité combattante] des Moulathamine.

Il aurait ordonné l'attaque contre le complexe gazier exploité par British Petroleum (BP) et la compagnie nationale algérienne Sonatrach à In Amenas. 

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

International