•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Idle No More : nombreuses actions des Premières Nations en Alberta

Manifestation Idle No More à Edmonton

Manifestation Idle No More à Edmonton

Photo : Sylvain Bascaron

Radio-Canada

Des manifestions ont eu lieu à Edmonton, Calgary, Cold Lake, Rivière-La-Paix et Saint-Albert pour souligner la journée d'action Idle No More, mercredi.

Dans le sud d'Edmonton, une trentaine de membres de la Première Nation Papaschase ont occupé temporairement l'autoroute Reine Elizabeth II.

Ils assuraient avoir pour objectif d'informer la population au sujet de leurs revendications pour obliger Ottawa à respecter les clauses environnementales des traités.

Les manifestants distribuaient également des dépliants expliquant leur opposition aux lois fédérales qu'ils dénoncent, dont la Loi de 2012 sur l'emploi et la croissance (l'ancien projet de loi C-45). « Ils ont évité nos revendications pendant longtemps, sans consulter les chefs des Premières Nations. Ils nous ont ignorés et mis de côté », a expliqué Calvin Bruneau, Chef des Papaschases.

Circulation au ralenti

Après avoir bloqué la circulation sur l'autoroute en direction nord, les manifestants Papaschases ont ouvert une voie pour faire passer les véhicules un à la fois.

Une automobiliste est interpellée par des participants à la journée d'actions Idle No More, à EdmontonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une automobiliste est interpellée par des participants à la journée d'actions Idle No More, à Edmonton

Photo : CBC/Radio-Canada

À un moment, pendant la manifestation, une conductrice qui refusait de s'arrêter a été brièvement interpellée. Des manifestants sont montés devant son véhicule, avant de la laisser partir.

Deux kilomètres plus loin, des policiers d'Edmonton et des éléments de la Gendarmerie royale du Canada orientaient les conducteurs vers une route alternative via Beaumont ou Devon, à la sortie de Nisku.

Des grands camions ont dû attendre au bord de l'autoroute en attendant la levée de la barricade. Les manifestants ont quitté l'autoroute autour vers 16 h.

Des actions ailleurs

À Saint-Albert, la circulation a également été ralentie le long de St Albert Trail et de Sturgeon Road, en fin d'après-midi.

À Calgary, une douzaine de manifestants ont établi temporairement une barricade au centre-ville

À Cold Lake, la Première Nation Cold Lake a manifesté pacifiquement au centre de circulation de l'autoroute 55, au nord d'Ardmore, entre 8 h et 16 h.

Des actions similaires ont été organisées dans le territoire ancestral des Lubicons, au nord-est de Peace River.

Les autorités ont dissipé l'inquiétude au sujet de la circulation le long de l'autoroute 63 qui relie Edmonton à la région des sables bitumineux de Fort McMurray.

Allan Adam, chef de la Première Nation Athabasca Chipewyan, avait indiqué mardi que les membres renonçaient au projet de bloquer cette route jeudi.

Négocier

De son côté, Ron Morin, chef de la réserve cri Enoch, a affirmé être contre des barrages illégaux, bien qu'il comprenne la frustration des Premières Nations et en appuyant le mouvement Idle No More.

Ron Morin, qui estime que le gouvernement fédéral a volé les ressources naturelles des autochtones, en a appelé à la fin de la Loi sur les Indiens qu'il trouve raciste et paternaliste.

Selon lui, Ottawa a intérêt à négocier avec les Premières Nations, pour éviter le pire.

« Si cela ne change pas, si les choses déraillent, un jour, vous pourrez assister à un bain de sang, à cause de la passion que les Premières Nations et la population générale ont pour le Canada, devant ces problèmes », a ajouté le chef Morin.

Le leader autochtone a indiqué que lui et ses collègues envisagent de déposer une plainte devant les Nations-Unies pour obtenir des sanctions contre le Canada à cause du traitement qu'il réserve aux premières nations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Société