•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet d'étude sur la santé : recrutement de 1 200 personnes à Trois-Rivières

Catherine Boileau, du projet Cartagène
Catherine Boileau, du projet Cartagène
Radio-Canada

Les responsables du projet Cartagène ont commencé leur recrutement à Trois-Rivières.

Cette vaste étude sur la santé des Québécois est menée par une équipe du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, de Montréal.

Le recrutement vise les personnes âgées de 40 à 69 ans.

En tout 17 000 personnes seront recrutées dans six villes du Québec, dont 1 200 à Trois-Rivières.

Cartagène constituera une vaste banque d'échantillons de sang et d'informations détaillées sur la santé des Québécois, notamment sur leurs habitudes de vie et leur portrait génétique.

La première phase a révélé des constats assez frappants.

On rapporte un nombre important de gens qui ignorent qu'ils sont atteints de problèmes chroniques, dont les troubles rénaux et l'hypertension artérielle.

Grâce à cette étude, les scientifiques souhaitent être en mesure de poser de meilleurs diagnostics, de trouver de meilleurs traitements et de développer des méthodes de prévention, notamment pour le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

« Il y a plusieurs buts, notamment découverte de nouveaux médicaments, découvertes de nouvelles cibles thérapeutiques, meilleure compréhension des causes des maladies, meilleure prise en charge de façon générale de la population », précise Catherine Boileau, épidémiologiste impliquée dans le projet Cartagène.

Mauricie et Centre du Québec

Santé