•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chris Hadfield en direct de l'espace

Radio-Canada

L'astronaute canadien a brièvement répondu aux questions des journalistes canadiens en direct de la Station spatiale internationale (SSI).

  (Nouvelle fenêtre)

Chris Hadfield, en orbite depuis le 21 décembre à bord de la SSI, ne perd pas contact avec la Terre, loin de là. Il informe régulièrement les 122 000 abonnés à son compte Twitter de la vie à bord. Il poste également de nombreuses images de la planète bleue.

La détente par Twitter

Une image qui a suscité de nombreux échanges sur TwitterAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une image qui a suscité de nombreux échanges sur Twitter

Photo : NASA/ASC

Dimanche, l'astronaute, qui commentait la fin du lock-out dans la LNH, a publié une photo de lui avec une plaque des Maple Leafs disant qu'il était prêt à encourager l'équipe de Toronto depuis l'espace.

La partisanerie de M. Hadfield n'est pas passée inaperçue. L'ex-journaliste sportif du quotidien La Presse Jean-François Bégin a dit à la blague à M. Hadfield de prendre garde, la prochaine fois qu'il survolera Montréal.

L'ex-astronaute canadien Marc Garneau s'est aussi immiscé dans la conversation. Le député libéral fédéral a publié un message dans lequel il disait qu'il ne pouvait laisser passer ce geste d'appui aux Leafs sans déclarer : « Go Habs Go! »

Mike Lake, un député conservateur albertain et partisan des Oilers d'Edmonton, a rappelé à l'astronaute que la dernière Coupe Stanley des Maple Leafs (1967) avait été remportée avant que l'homme ait marché sur la Lune (1969).

Une image de Montréal prise par Chris HadfieldAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une image de Montréal prise par Chris Hadfield

Photo : ASC

Un message de l'Enterprise

Plus tôt cette semaine, l'acteur William Shatner, le capitaine Kirk du vaisseau Enterprise dans la série télévisée Star Trek, avait demandé à Chris Hadfield s'il « tweetait depuis l'espace ».

L'astronaute a rapidement répondu avec une citation tirée du classique télévisé : « Orbite standard, capitaine. Et nous détectons des signes de vie à la surface ».

D'autres acteurs de la série se sont rapidement joints à la conversation, dont George Takei, qui interprétait le lieutenant Hikaru Sulu, Leonard Nimoy, alias Spock, et Wil Wheaton, Wesley Crusher dans La nouvelle génération. Ce dernier a dit à Hadfield : « Si les Nanites vous embêtent en orbite, je connais quelqu'un qui pourra vous aider à les contenir, il s'y connaît ».

Il faisait allusion à un épisode dans lequel des robots minuscules s'échappent d'une expérience menée par Crusher et sèment le chaos à bord de l'Enterprise.

Montrant à nouveau sa connaissance de la série, Hadfield a intimé à « Wesley » l'ordre de se rendre sans attendre dans la salle des machines.

Pour sa part, l'astronaute américain Buzz Aldrin a déploré dans un tweet que Twitter n'ait pas existé quand il a mis les pieds sur la Lune, avec Neil Armstrong, en 1969.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Science