•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 50 ans de l'escapade américaine de La Joconde

La Joconde, de Léonard de Vinci, exposé à Washington en 1963.
La Joconde, de Léonard de Vinci, exposé à Washington en 1963. Photo: AFP
Radio-Canada

En 1963, le président américain John F. Kennedy accueille La Joconde à Washington. Prêté par le ministre français de la Culture, André Malraux, le tableau de Léonard de Vinci traverse l'Atlantique sous haute surveillance. Accueilli comme une star aux États-Unis, La Joconde sera vue par 1 600 000 Américains.

Les conservateurs du Musée du Louvre, où est exposée La Joconde en permanence, s'opposent d'abord à son déplacement en sol américain, dénonçant « l'utilisation du patrimoine artistique à des fins politiques ». Le général de Gaulle intervient finalement pour permettre à La Joconde de faire le voyage.

Un important dispositif de sécurité accompagne le tableau, dont la valeur est déjà estimée à l'époque à 100 millions de dollars. D'abord exposé à la National Gallery of Art à Washington, le portrait de Mona Lisa est gardé par un soldat de la marine américaine 24 heures sur 24.

Sa popularité est telle que les visiteurs doivent faire le pied de grue pendant plus de deux heures pour s'en approcher.

La Joconde prend ensuite la direction de New York, où elle fait le bonheur des visiteurs du Musée d'art moderne (MoMA) pendant près d'un mois. Elle retourne à Paris le 7 mars 1963 par bateau.

Voici un reportage (en anglais) sur l'arrivée de La Joconde en sol américain.

Arts